Vieux-Grand-Port: retour dans le passé…

Avec le soutien de
Les Hollandais étant les premiers à coloniser l’île ainsi que le village de Vieux-Grand-Port, les traces de leur passage sont nombreuses.

Les Hollandais étant les premiers à coloniser l’île ainsi que le village de Vieux-Grand-Port, les traces de leur passage sont nombreuses.

Il est imprégné des traces laissées par les Hollandais, les Français et les Anglais qui habitaient l’île auparavant. Vieux-Grand- Port est, selon les habitants, à la fois chargé d’histoire et de légendes. Découverte.

Situé sur la côte sud-est de l’île, Vieux-Grand- Port est un village riche d’histoire. En 1598, il fut habité par les Hollandais, suivi des Français et des Anglais qui y vécurent jusqu’en 1968. Considéré comme le berceau de l’histoire mauricienne, cet endroit a conservé quelques vestiges du passé.

Les Hollandais étant les premiers à coloniser l’île ainsi que le village de Vieux-Grand-Port, les traces de leur passage sont nombreuses. C’est le musée Frederik Hendrick qui s’est chargé de protéger ces souvenirs. Sis à proximité de l’église Notre-Dame-du-Grand-Pouvoir, ce site permet aux visiteurs de faire un plongeon dans l’histoire des colonisateurs. Il abrite les ruines du premier fort construit sur l’île et préserve des objets de la période coloniale.

 À moins de cinq minutes de marche du musée, c’est la Tour des Hollandais qui s’offre aux visiteurs. Comme le laisse deviner son nom, cette tour construite par les Hollandais leur permettait de garder l’entrée du village. Le sommet qui, jadis, offrait une vue panoramique sur la baie de Grand-Port, n’est désormais plus accessible. Cette baie, où les Anglais et les Français ont livré bataille en 1810, a été aménagée en espace de détente.

Plus loin, l’on retrouve le cimetière des… Hollandais. Ce lieu, racontent les villageois, est à la fois chargé d’histoire et de légendes. Là où reposent les premiers habitants de l’île Maurice. Parmi les feuilles sèches et les grands arbres, les tombes, construites il y a plus de deux siècles, laissent presque entrevoir ce qu’elles cachent. Et elles en cacheraient des choses. En effet, selon une légende, celles-ci abritent des trésors qui appartenaient aux Hollandais. 

Ceux qui souhaitent s’embarquer pour une ballade historique ne risquent pas d’être déçus.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires