Bois-d’Oiseaux : lieu enchanteur

Avec le soutien de

Magnifique, c’est le premier mot qui vient à l’esprit. À Bois-d’Oiseaux, la nature est toujours maîtresse des lieux. Il fait bon vivre dans ce petit village, situé entre Bon-Accueil et Grande-Retraite. D’où vient ce nom si poétique ? Les habitants que nous avons rencontrés ne le savent pas vraiment… Peut-être est-ce parce que des plantes éponymes y poussent çà et là. Peut- être est-ce parce que c’est le lieu de prédilection de tourtereaux qui se posent là pour se donner la becquée ?

«Dan konzé, nou létan ti pé fini laba mem. Nou ti pé al fer piknik ek nazé dan kaskad. Sa bann moman-la pa pou révini sa…» lâche Madhow Kental d’une voix empreinte de nostalgie. C’était avant que les nouvelles technologies ne prennent le dessus. C’était à l’époque où les jeunes prenaient le temps de profiter de chaque instant passé ensemble… Mais attention, précise le sexagénaire : Boisd’Oiseaux demeure «enn ti paradi».

Le patelin se trouve, en fait, au beau milieu des champs de canne. Après avoir roulé pendant plus d’une vingtaine de minutes entre les tiges, sur un sentier escarpé, où les rochers donnent du fil à retordre aux amortisseurs, on tombe nez à nez avec une vieille cheminée datant des années 1800. Un peu plus loin, des cressonnières qui ont pris racine sur de larges superficies. «Isi éna plin ti lasours ki traversé ek basin. Li fasil pou bann dimounn plant kresson», souligne Madhow

Mais il n’y a pas que le cresson qui s’y sent à l’aise. Il y a les pique-niqueurs et les randonneurs aussi. Venus humer l’air pur qui régénère les poumons, qui fait du bien à l’esprit et à l’âme. «Mo rapel kan nou ti zanfan nou ti pé sové lakaz, pédal bisiklet pou vin zet dan kaskad», ricane Madhow en repensant au bon vieux temps. C’est avec ce petit pincement au cœur qu’il fait ressortir, une fois de plus, que «l’ambiance» n’est plus la même qu’autrefois. «Aster bann zanfan pa konn sa plas lamem. Zot ziss lor Facebook ek portab. Aster, isi, nou trouv zis planter…»

Le lieu, enchanteur, en vaut en tout cas le détour. Avis à ceux qui veulent échapper au bruit des klaxons, au stress et au train-train quotidien. Et qui préfèrent entendre chanter les oiseaux.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x