Allégation de séquestration: «Zot inn rant kot mwa, zot finn met kouto anba mo lagorg devan mo madam»

Avec le soutien de
(Photo d’illustration)

(Photo d’illustration)

Ils étaient recherchés depuis le 28 août dans une affaire d’allégation de séquestration. Ces deux habitants de Vallée-Pitot, âgés de 24 ans et 30 ans, ont été arrêtés par les autorités mardi 5 septembre. Un troisième suspect avait été épinglé quelques jours plus tôt. Ils sont soupçonnés d’avoir tenté d’agresser et séquestrer un habitant de Port-Louis, âgé de 41 ans.

Selon la version des faits du quadragénaire aux éléments du Criminal Investigation Division du poste de police d’Abercrombie, ses présumés agresseurs ont débarqué chez lui le jour de l’incident pour lui réclamer Rs 3 500. N’ayant pas pu obtenir ce qu’ils cherchaient, ils l’ont embarqué dans une voiture de la marque Nissan avant de prendre la direction de Karo Kalyptis. Forcée de remettre Rs 2 000 à ses bourreaux, la victime a par la suite été déposée chez elle.

Mais les présumés kidnappeurs devaient retourner à la charge dans la soirée. Le quadragénaire avance que ses agresseurs l’ont menacé avec un couteau. «Zot inn rant kot mwa, zot finn met kouto anba mo lagorg devan mo madam. Zot finn kokin mo portab ek zot finn fer dézord dan mo lakaz.» Ses détracteurs lui réclamaient une somme de Rs 75 000.

Dans sa version des faits, un des suspects affirme que le quadragénaire lui devait de l’argent et que ce dernier ne voulait pas le lui retourner. L’individu explique qu’il lui avait demandé de garder une certaine somme en lieu sûr avant son incarcération.  Les deux habitants de Vallée-Pitot ont été traduits en cour de Port-Louis, mercredi, sous une charge provisoire de séquestration et Demanding money by threat. Ils ont été reconduits en cellule policière après leur comparution en cour. Le juge a objecté à leur remise en liberté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires