Paris SG: Mbappé veut «se faire tout petit et commencer par apprendre»

Avec le soutien de
Il est prêté une saison par Monaco avec une option d'achat estimée par la presse à 180 M EUR, bonus compris, soit le 2e transfert le plus cher de l'histoire derrière Neymar.

Il est prêté une saison par Monaco avec une option d'achat estimée par la presse à 180 M EUR, bonus compris, soit le 2e transfert le plus cher de l'histoire derrière Neymar.

«Il faut se faire tout petit et commencer par apprendre»: Voilà comment Kylian Mbappé voit son arrivée dans le vestiaire du PSG. A 18 ans, plein d'humour, il a aussi remercié devant la presse mercredi ses «avocats qui se sont fait un peu mal à la tête» pour négocier son contrat.

Il est prêté une saison par Monaco avec une option d'achat estimée par la presse à 180 M EUR, bonus compris, soit le 2e transfert le plus cher de l'histoire derrière Neymar, acheté 222 M EUR par Paris à Barcelone.

Qu'est-ce qui vous a décidé à rejoindre le Paris SG?
«Pour être honnête avec vous, quand je finis la saison avec Monaco, je suis plutôt dans l'optique de rester. J'avais rencontré le président du PSG et je lui ai dit que j'avais donné ma priorité à Monaco. Mais il s'est passé certains événements qui ont fait que j'ai changé de position. Je me suis beaucoup concerté avec ma famille et j'ai pris la décision de rejoindre le Paris SG. (...) C'est un grand plaisir de rejoindre ce club, l'un des meilleurs du monde. Il est extrêmement ambitieux, souhaite devenir le meilleur. Il ne se contente pas de le vouloir et c'est important pour moi. C'était important aussi de ne pas quitter la France après seulement six mois de haut niveau. Et puis c'était important de revenir dans la ville où je suis née.»

Quels sont ces événements qui ont motivé votre départ de Monaco? Une fracture avec vos dirigeants?
«Je parlerai de tout ça en temps voulu. Je sais que beaucoup de gens ont des interrogations, et c'est compréhensible parce que cela a animé tout l'été. Maintenant, c'est le moment de parler uniquement du PSG. Ce n'est pas une fracture avec les dirigeants monégasques, j'ai beaucoup de respect pour le vice-président Vadim (Vasilyev, ndlr). C'est un homme remarquable, mais il y a eu des choses que je raconterai, que vous saurez bientôt.»

Vue votre jeunesse, comment allez-vous gérer ce statut très particulier avec lequel vous arrivez au Paris SG?
«Mes formateurs, ma famille m'ont préparé à toutes les éventualités, je suis là devant vous et tout se passe bien mais il y a eu des moments difficiles pour en arriver là. Quand vous êtes préparés, vous ne l'êtes pas que pour les bons moments. J'arrive dans le vestiaire avec le palmarès le plus maigre, il faut se faire tout petit et commencer par apprendre. Les autres joueurs ont pour la plupart déjà tout gagné, ça va être une expérience enrichissante. J'ai beaucoup à apprendre, beaucoup à prouver. Je remercie mes avocats qui se sont fait un peu mal à la tête ces derniers temps pour une bonne cause. Pour moi, le prix, c'est quelque chose d'assez anecdotique, ça ne va pas changer ma façon de jouer, ce n'est pas quelque chose qui va me tracasser. J'ai l'habitude de dire que ce n'est pas moi qui gère tout ça, ce n'est pas mon métier, ce n'est pas quelque chose qui me regarde. Au contraire, jouer avec des joueurs comme ceux-là, je pense que ça va vraiment me libérer.»

Propos recueillis en conférence de presse

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires