Braquage à la SBM: Kevin Samputh, un des suspects, libéré

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Kevin Samputh a retrouvé la liberté.

(Photo d’archives) Kevin Samputh a retrouvé la liberté.

Il est le père d’un enfant de quatre mois. Et est le seul gagne-pain de sa famille. De ce fait, malgré l’objection émise par la police, la magistrate Magalie Lambert-Henry a accordé la liberté conditionnelle à Kevin Samputh, ce mercredi 6 septembre, devant la Bail and Remand Cout. Cet habitant de Goodlands est le sixième suspect appréhendé par la Criminal Investigation Division de Port-Louis dans le sillage du braquage de la State Bank Of Mauritius (SBM)

Kevin Samputh avait réclamé sa remise en liberté par le biais de son homme de loi, Me Rama Valayden. Il a fourni deux cautions de Rs 75 000 et Rs 250 000 pour l’accusation provisoire de «larceny night breaking.»

Devant la Bail and Remand Court, les éléments de la police avaient indiqué que Kevin Samputh fait l’objet d’une accusation provisoire d’agression avec préméditation. Qui plus est, il a été condamné à trois reprises pour vols et possessions d’objets volés.

«Le risque de commettre la même offense est là. Cependant, la cour peut imposer des conditions strictes et dans ce cas, le suspect fera l’objet d’un couvre-feu et ne doit pas quitter sa maison entre 21 heures et 5 h 30», a fait ressortir la magistrate. Elle a également imposé à Kevin Samputh de signer une reconnaissance de dette de Rs 2 millions.

Une somme de Rs 4 millions et des devises valant Rs 15 millions avaient été dérobées à la succursale de la SBM, à la rue Royale, à Port Louis, dans la nuit du 25 au 26 février.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés