Lamikal moris sesel: 30 ans célébrés en toute intimité

Avec le soutien de
Jean Marc Volcy et Serge Lebrasse ont chanté l’amitié Maurice-Seychelles.

Jean Marc Volcy et Serge Lebrasse ont chanté l’amitié Maurice-Seychelles.

De la musique et de bons petits plats, quoi de mieux pour célébrer les 30 ans d’amitié entre deux pays ? Le premier soir des festivités marquant les 30 ans de Lamikal Moris Sesel, c’est-à-dire vendredi, le public a pu apprécier les grillades à la mauricienne et surtout le chutney requin bien seychellois. Samedi soir, au jam Inn, à Petite- Rivière, c’est au son de la musique que se sont clôturées les festivités. 

Si ce trentième anniversaire de Lamikal Moris Sesel n’a pas attiré la foule des grands jours, il n’en demeure pas moins qu’il vient démontrer qu’une amitié solide existe entre Maurice et les Seychelles. Et que la musique créole traverse l’océan. 

Parmi les temps forts de la soirée : la présence de Serge Lebrasse sur scène. À son arrivée samedi soir, il n’était pas certain qu’il puisse se retrouver devant le micro. Mais le chanteur n’a pu résister à l’appel de la musique. À 87 ans, l’artiste emblématique du séga a montré qu’il pouvait encore se déhancher et mettre de l’ambiance dans une soirée. Le medley qu’il a proposé, composé de ses plus beaux tubes, a ravi les spectateurs. Antoinette Dodin, chanteuse seychelloise, n’a pas non plus laissé insensibles les personnes présentes, avec le titre L’amour à l’envers. 

Pompe et Zoli mamzel de Gary Victor n’ont pas manqué de faire leur effet. Il a toutefois fallu attendre les alentours de 00 h 45 pour apprécier le répertoire du chanteur seychellois Jean Marc Volcy, la tête d’affiche de cette soirée. Une attente récompensée par la voix puissante et les mélodies entraînantes du chanteur. Des morceaux que le public présent a repris en choeur. 

Avant l’arrivée de Jean Marc Volcy, c’est un mariage d’artistes mauriciens et seychellois qui a été célébré sur scène. C’est le groupe Abaim qui a donné le coup d’envoi de la soirée, reprenant, entre autres tubes, celui du Seychellois Patrick Victor : «Koste pep losean indien.» Harold Berty, Christopher Warren Permal, Daniel Delord, Jasmine Toulouse, Eldiana, Roland Fatime ont aussi fait chanter le public. Dans la salle, Micheline Virahsawmy a encouragé et accompagné les artistes. Zanzak Arjoon faisait, lui, office de maître de cérémonie. 

Les artistes n’ont pas hésité à se rapprocher du public, pour un concert en toute intimité. Les personnes présentes en ont profité pour faire des photos et même faire un brin de causette avec les artistes. Le tout dans une ambiance des plus conviviales. Ce qui a contribué à faire oublier la qualité moyenne de la sonorisation ou encore les notes approximatives. Pour tuer les temps morts entre les passages des artistes, les spectateurs avaient pour menu du briani de porc ou encore du porc rôti.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires