[Document] Promotion en HSC: les managers des collèges privés s’expliquent

Avec le soutien de
Les membres de la Managers of Private Secondary Schools Union face à la presse, ce jeudi 31 août.

Les membres de la Managers of Private Secondary Schools Union face à la presse, ce jeudi 31 août.

Après avoir porté l’affaire des trois credits, comme critère de promotion en Higher School Certificate (HSC) en cour, les managers des collèges privés ont tenu à s’expliquer à la presse, ce jeudi 31 août. Le secrétaire de la Managers of Private Secondary Schools Union (MPSSU), Ramparsad Mungar, a souligné le pourquoi de la demande de révision judiciaire. 

«Nous voulons que l’éducation puisse être à la portée de tous les élèves. Le HSC est déterminant, il faut donner la liberté aux élèves de choisir. C’est bien l’éducation qui définit la société mauricienne et ne peut être niée.», a-t-il laissé entendre. 

«On est en train de créer deux catégories d’élèves. En général, ce sont les élèves qui viennent d’un milieu modeste qui ont du mal à obtenir les cinq crédits. Le ministère de l’éducation favorise un système élitiste», a poursuivi Ramparsad Mungar. D’ajouter, que par conséquent, les élèves «riches» pourront toujours faire le HSC même avec un nombre inférieur de crédits dans les écoles privées. 

Pour rappel, le ministère de l’éducation a instauré un nouveau règlement selon lequel il faudra cinq credits au lieu de trois en School Certificate (SC) pour pouvoir être promu en Lower 6 et après en HSC. Devant cette décision, la MPSSU a porté l’affaire en cour. Elle sera appelée lundi prochain, ce sera au tour du ministère de l’éducation de jurer un affidavit. 

La Managers of Private Secondary Schools Union demande une revision judiciaire by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires