Madagascar: des investisseurs chinois attendus

Avec le soutien de
Les produits chinois inondent déjà le marché.

Les produits chinois inondent déjà le marché.

«China Exhibition Madagascar» verra le jour à Madagascar au mois de septembre. Une centaine d’investisseurs chinois feront le déplacement à cette occasion.

Opportunités. L’offensive chinoise n’est pas encore finie.  La Chine se classe déjà en tête de classement en termes d’investissements à Madagascar.  Mais elle veut encore aller plus loin. Une centaine d’investisseurs venant de l’Empire du milieu s’amèneront à Antananarivo dans quelques semaines.

Ils vont participer à la première édition de «China Exhibition Madagascar».  Cet évènement, à caractère économique, se tiendra au Centre de conférence internationale d’Ivato, du 21 au 24 septembre.

«Cet événement économico-commercial aura pour objectif de mobiliser, sur Madagascar et la région du sud-ouest de l’océan Indien, une dynamique de coopération et d’échanges multisectoriels, à travers les enjeux B to B et B o C, avec les besoins respectifs et les potentialités exceptionnelles des parties prenantes et des extensions possibles sur les marchés de la Chine et des Îles de l’océan Indien», annonce-t-on du côté de l’Economic development board of Mada­gascar (EDBM), le principal organisateur de l’évènement.

C’est donc une occasion pour le secteur privé,  ou encore les départements ministériels, de nouer les contacts, les échanges et les opportunités d’affaires et de coopération avec les investisseurs chinois.

Collaboration 

D’ailleurs,  l’Empire du milieu est considéré comme étant le premier fournisseur du pays. Il détrône l’Union européenne dans ce classement. Au cours des cinq dernières années, une ascension fulgurante des produits «Made in China» a été constatée sur le marché. Les importations passent de 870,4 milliards ariary, en 2011, à 1 633,4 milliards ariary, en 2015, selon les chiffres fournis par la direction générale des douanes.

D’après l’EDBM, les rencontres B to B de «China Exhibition Madagascar» seront favorisées par l’organisation d’un forum économique intitulé «China Indian Ocean Economic Forum», où auront lieux des conférences de presses et des débats, pour la recherche et le développement de la Chine et des îles de l’océan Indien, faisant appel à l’étroite collaboration du secteur privé et public.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires