Elle a empoisonné son époux au cyanure: Farzia Ramjaun interrogée par la MCIT

Avec le soutien de
(Photo d’archives) C’est en janvier 2017 que Farzia Ramjaun a avoué avoir tué son mari.

(Photo d’archives) C’est en janvier 2017 que Farzia Ramjaun a avoué avoir tué son mari. 

Elle avait, par le biais de son homme de loi, Me Nadeem Hyderkhan, contesté sa détention. La motion de remise en liberté de Farzia Ramjaun a été retirée devant la Bail and Remand Court, mardi 29 août, par visio-conférence. L’avocat de la défense n’a toutefois pas insisté, la suspecte n’ayant pas encore donné sa version des faits. Selon nos recoupements, elle sera entendue par les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team la semaine prochaine. 

Farzia Ramjaun, une femme au foyer âgée de 50 ans, est accusée du meurtre de son époux, Iqbal Ramjaun. Elle est passée aux aveux 12 ans après. L’habitante d’Edoo Lane, à Henrietta, avait avoué, en janvier, avoir empoisonné son époux au cyanure. La raison : il avait contracté le nikkah (NdlR, mariage religieux islamique) avec une autre femme, sans son consentement.

Le corps qu’Iqbal Ramjaun avait été découvert par ses enfants dans le garage de leur maison.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires