Reaz Chuttoo: «Les cleaners passeront sous le ministère de l’Education»

Avec le soutien de
Satisfaction des femmes cleaners et de leurs représentants.

Satisfaction des femmes cleaners et de leurs représentants.

Elles ne toucheront plus Rs 1 500 seulement de salaire. Un accord a été trouvé entre les représentants des femmes cleaners, Reaz Chuttoo et Jane Ragoo, et les Permanent Secretaries (PS) des ministères de l’Education, du Travail et des Finances. Cela, à l’issue d’une réunion ce lundi 28 août. 

«Les cleaners seront désormais des general workers sous le ministère de l’Education, temporairement. Elles seront employées au sein de ce ministère après avoir envoyé leur demande aux postes vacants. C’est une dérogation qui a déjà été faite dans d’autres secteurs. On nous a fait savoir que quelque 500 postes sont à pourvoir», a expliqué Reaz Chuttoo, à l’issue de la réunion.

La grève de la faim a donc avorté Le temps de service de ces femmes sera aussi pris en considération pour leur proposer un nouveau salaire. Une solution a également été trouvée au niveau de la pension. «Bann PS ki ti la finn dakor ki zot pou paye bann la c ki ti bizin kontribié lor zot non. So osi pu amenn dévan konsey dé minis. C’est pour cela que nous lançons un appel afin que celles concernées viennent au bureau de la CTSP pour faire part de leur années de service.»

En tant que general workers au ministère de l’Education, elles devraient percevoir un salaire minimum de Rs 9 000. Les retombées de cette rencontre seront portées au Conseil des ministres, vendredi, afin d’être avalisées. 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires