Les Salines: construction d’un terminal pour touristes de croisière

Avec le soutien de
La compagnie Costa Croisière a été la première à avoir l’autorisation de desservir cette partie du monde.

La compagnie Costa Croisière a été la première à avoir l’autorisation de desservir cette partie du monde.

Dynamiser l’industrie des bateaux de croisière. C’est l’objectif fixé par la Mauritius Ports Authority (MPA). Ce, à travers la construction d’un nouveau terminal d’accueil de passagers aux Salines. Ramalingum Maistry, président de l’autorité portuaire, a indiqué qu’un «bâtiment flambant neuf sera construit pour transformer cette partie de l’île en une véritable gare maritime». D’ailleurs, il a affirmé, mercredi, qu’un appel d’offres sera lancé dans quelques jours en ce sens.

À ce jour, explique-t-il, les passagers qui débarquent au Christian Decotter Cruise Terminal (CDCT) sont accueillis sous un grand chapiteau. Une situation qui devrait changer avec la construction de ce bâtiment. La MPA compte investir environ Rs 400 millions dans ce projet. Selon un proche du dossier, celui-ci devrait être complété en 2018.

Depuis la construction d’une jetée en 2010, le nombre de bateaux de croisière au CDCT est en hausse constante. Celui-ci est passé de 13 en 2013 à 18 en 2014, 23 en 2015 et 28 en 2016. Le nombre de passagers qui ont débarqué à Maurice se chiffrait à 52 862 en 2016 contre 34 711 en 2015.

La MPA souhaite que le nombre de passagers passe à 50 000 en 2020 et 60 000 en 2025. Elle compte sur la campagne de marketing menée par la Mauritius Tourism Promotion Authority pour attirer davantage de touristes de croisière à Maurice. Particulièrement ceux en provenance d’Asie.

L’objectif de la MPA est d’attirer au moins 1 % du marché des croisières dans la région à court terme et 2 % à long terme. Si ces objectifs sont atteints, le CDCT pourrait s’attendre à accueillir une quarantaine de bateaux de croisière annuellement.

Selon la MPA, l’industrie des bateaux de croisière a changé ces deux dernières décennies. Cela, grâce à la mise en opération des navires sophistiqués, transportant des touristes fortunés et des passagers de classe moyenne dans l’océan Indien. Depuis 2007, souligne-t-on, l’autorité portuaire tente de transformer le pays en une plateforme pour le tourisme de croisière dans cette partie du monde.

La MPA avait autorisé Costa Croisière à desservir cette partie du monde en premier, soit depuis 2007. En raison de la crise économique qui a frappé l’Europe en 2012, Costa Croisière avait temporairement suspendu ses opérations en 2013 et 2014 pour les reprendre en 2015.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires