Assemblée régionale de Rodrigues: Von Mally, «agressif» et «inélégant», rappelé à l’ordre

Avec le soutien de
Le Minority Leader et leader du Mouvement rodriguais a fait des remarques «désobligeantes» sur la présidente de la Chambre, Marie Priscie Angela Spéville.

Le Minority Leader et leader du Mouvement rodriguais a fait des remarques «désobligeantes» sur la présidente de la Chambre, Marie Priscie Angela Spéville.

Il y avait de l’orage dans l’air, mardi 22 août, à l’Assemblée régionale de Rodrigues. La commissaire de l’Éducation, Franchette Gaspard Pierre-Louis, s’est attirée les foudres du Minority Leader, Nicolas Von Mally. Qui, lui, a été vite refroidi par la présidente de la Chambre, Marie Priscie Angela Spéville.

Tout a commencé lorsque Nicolas Von Mally, leader du Mouvement rodriguais, a adressé des questions supplémentaires à Franchette Gaspard Pierre-Louis sur les bourses d’études de l’Inde à l’intention des Rodriguais. Il voulait notamment savoir s’il y a eu un «cafouillage» de la part de la commission de l’éducation.

Ce à quoi Franchette Gaspard Pierre-Louis a répondu par la négative. En précisant que pour l’année 2017-18, 115 bourses sont prévues, dont 86 entièrement financées par l’Assemblée régionale. Insatisfait des réponses de la commissaire, Nicolas Von Mally est sorti de ses gonds.

Rappelé à l’ordre par la Chairperson de l’Assemblée régionale, le Minority Leader, qui se rasseyait, devait lancer haut et fort des remarques «désobligeantes» à l’égard de cette dernière. Ajoutant qu’elle était «biased». La présidente a alors suspendu les travaux pendant une vingtaine de minutes.

À la reprise, Marie Priscie Angela Spéville a rappelé aux membres de la Chambre les procédures qui régissent le bon déroulement des travaux. Précisant que les questions supplémentaires ainsi que leur nombre sont sujets à la discrétion du Chairperson. Elle a, dans la foulée, fait ressortir que «the aggressivity of the words and the behaviour of the Minority Leader are regretfull». Nicolas Von Mally a ainsi dû retirer ses propos.

Trente-cinq questions

Trente-cinq questions étaient à l’ordre du jour, dont neuf adressées au chef commissaire Serge Clair. Questions inscrites au nom de Nicolas Von Mally, Marie Roxanna Collet, Reddy Augustin, Franceau Grandcourt, Nicolas Volbert, Marie Thérèse Agathe, Zeph Félicité, Jean Rex Ramdally, Rosaire Perrine et Jean Noel Nemours. Celles-ci avaient trait, entre autres, aux bourses d’études allouées aux étudiants rodriguais, aux baux résidentiels pour les entrepreneurs, à la rénovation de la piscine de Maréchal, à la desserte Rodrigues-Maurice par voie maritime, au service ambulancier au sein de la commission de la santé, à l’achat de drones par la commission de la pêche et au récent recrutement d’un psychologue dans l’île.

À une question du Minority Leader concernant le développement du port, le chef commissaire a expliqué que le rapport sur le nouveau plan directeur a été soumis à l’Assemblée régionale en décembre 2016. Le document concerne le développement intégré du port, comprenant un port de pêche au coût total de Rs 2 milliards. Un projet que le gouvernement régional tient à coeur, a souligné Serge Clair.

Toujours répondant aux questions de Nicolas Von Mally, Serge Clair a informé la Chambre que le contrat du navire cargo MV Anna été entendu jusqu’en 2019. La Mauritius Shipping Corporation se penche actuellement sur la conception d’un nouveau bateau à usages multiples qui remplacera le MV Anna, a-t-il avancé.

La prochaine séance a été fixée au 24 octobre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires