Notaires choisis pour la vente des maisons NHDC: Soodhun a-t-il menti au Parlement ?

Avec le soutien de
Fac-similé du Hansard du 11 juillet. Showkutally Soodhun répondait à Reza Uteem sur la sélection des notaires pour la vente des logements de la NHDC.

Fac-similé du Hansard du 11 juillet. Showkutally Soodhun répondait à Reza Uteem sur la sélection des notaires pour la vente des logements de la NHDC.

Pas une semaine ne passe sans que Showkutally Soodhun ne fasse parler de lui. Cette fois, c’est une missive du président de la Chambre des notaires qui vient contredire le vice-Premier ministre (VPM) et ministre du Logement et des terres. Cela, concernant les notaires sélectionnés pour la vente de logements sociaux de la National Housing Development Company Ltd (NHDC).

«À aucun moment, la Chambre n’a été partie à la soumission par les notaires qui ont, de leur propre chef, indiqué à la NHDC leur intérêt à dresser les actes. La Chambre n’a pas été partie dans le processus de sélection des dits notaires qui ont été nommés suivant les critères propres à la NHDC.» C’est ce qu’a écrit Me Rajendra Dassyne, le président de la Chambre des notaires, dans une correspondance en date du vendredi 18 août. Celle-ci est adressée au député du Mouvement militant mauricien (MMM) Reza Uteem, et copiée à la présidente de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, et à Showkutally Soodhun.

Extrait de la lettre du président de la Chambre des notaires, Me Rajendra Dassyne, adressée à Reza Uteem.

Cela, alors que le no 4 du gouvernement avait, lui, répondu le contraire à Reza Uteem. C’était le 11 juillet à l’Assemblée nationale. Le député du MMM voulait connaître l’identité des notaires retenus pour la vente de logements sociaux de la NHDC de janvier 2015 à juillet 2017, ainsi que les critères de sélection. «L’honorable membre doit savoir que c’est la Chambre des notaires qui choisit. Ni le ministre ni aucune autre personne à la NHDC n’ont la permission pour le faire», avait déclaré le ministre du Logement et des terres.

Sollicité hier, Reza Uteem n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. «C’est grave. Ce démenti formel du président de la Chambre des notaires vient démontrer que le VPM a induit le Parlement en erreur. Cela démontre une nouvelle fois que Showkutally Soodhun n’a aucun respect pour les institutions. J’espère que le Premier ministre va finalement le révoquer. Si rien n’est fait par la Speaker ou le chef du gouvernement, je reviendrais à la charge à la rentrée parlementaire parce qu’un VPM ne peut se moquer des élus du peuple à ce point», a soutenu le député de l’opposition. Reza Uteem va plus loin et se demande pourquoi Showkutally Soodhun a menti : «Voulait-il protéger les notaires proches de son parti ? La commission anticorruption ne doitelle pas ouvrir une enquête pour ingérence ?» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires