Les Nigérians fêtent le retour de Londres de leur président malade

Avec le soutien de
Agé de 74 ans, le président Buhari avait quitté le Nigeria le 7 mai pour son second congé pour raisons médicales de l'année.

Agé de 74 ans, le président Buhari avait quitté le Nigeria le 7 mai pour son second congé pour raisons médicales de l'année.

Les Nigérians ont célébré dimanche par des actions de grâce le retour de leur président, Muhammadu Buhari, rentré la veille d'un long séjour à Londres où il a été soigné d'une maladie dont la nature n'a pas été révélée.

Des cérémonies se sont déroulées dans des églises de ce vaste pays d'Afrique de l'Ouest, y compris au siège du gouvernement et de la présidence dans la capitale fédérale Abuja. 

Agé de 74 ans, le président Buhari avait quitté le Nigeria le 7 mai pour son second congé pour raisons médicales de l'année. Il a regagné Abuja samedi et des milliers de personnes ont salué son arrivée à l'aéroport et le long des routes. Il doit s'adresser lundi à la nation.

C'est le vice-président Yemi Osinbajo qui a assumé les fonctions de l'ancien général élu en 2015 pendant son absence d'une centaine de jours.

Dimanche, le vice-président Osinbajo, un chrétien du Sud du Nigeria, a pris la tête des fidèles réunis pour une cérémonie d'action de grâce dans l'église du complexe gouvernemental d'Aso Villa. 

Les participants ont entonné des cantiques dans les principales langues du pays et le célébrant, le révérend Isaac Ambi, a déclaré que l'assemblée «voulait se réjouir avec le président en exercice Yemi Osinbajo du retour sain et sauf de notre président et père Muhammadu Buhari».

«Nous voulons aussi remercier Dieu pour avoir permis à Osinbajo de diriger les affaires du Nigeria pendant l'absence du président», a-t-il ajouté.

D'autres également se sont félicités du retour du président Buhari, dont son parti, le Congrès des progressistes (APC), qui a publié un communiqué remerciant lui aussi le vice-président pour «ses efforts pour unir le pays et conduire l'économie sur la voie de la reprise».

Il a exhorté les deux dirigeants (le président Buhari est un musulman du Nord) à continuer à collaborer au bien-être des Nigérians.

Les médias ont aussi titré sur l'évènement : «Buhari salué en héros à son retour», écrivait le quotidien indépendant This Day tandis que le Guardian constatait «104 jours après, Buhari rentre chez lui».

Le président Buhari avait déjà effectué un séjour à Londres de près de deux mois en janvier et février pour y être soigné. Il s'était aussi absenté l'an dernier pour un traitement. Ses absences ont alimenté d'intenses spéculations, d'autant que la nature de sa maladie reste mystérieuse.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires