[Audio] Partielle au n°18: inspiré par Macron, Me Kaviraj Bokhoree entre dans la danse

Avec le soutien de
Me Kaviraj Bokhoree soutient qu’une fois élu, il entrera un procès en cour contre le projet Metro Express.

Me Kaviraj Bokhoree soutient qu’une fois élu, il entrera un procès en cour contre le projet Metro Express.

Ce n’est pas forcément une surprise. D’autant plus qu’il avait laissé planer le doute depuis quelques semaines. Ce vendredi 18 août, l’avoué Kaviraj Bokhoree a annoncé sa candidature à la partielle au n°18, Belle-Rose–Quatre-Bornes. 

Le nom de son parti : En marche Maurice. L’avoué a indiqué que dès qu’il sera élu, il entrera un procès en cour contre le projet Metro Express.

L’avoué Kaviraj Bokhoree n’avait, en effet, pas caché  son ambition politique. Lors d’une conférence de presse à son bureau, le vendredi 4 août, il avait avoué être «travailliste sans être un Ramgoolamiste».

Me Kaviraj Bokhoree avait, entre autres, dit son admiration pour le jeune président français. «Emmanuel Macron a donné un nouveau souffle en France. Maurice est capable d’être en marche aussi. Il y a trop d’attentisme», faisait-il ressortir.

Interrogé à cette occasion sur sa participation éventuelle à la partielle à Belle-Rose –Quatre-Bornes, il avait répondu : «Cela n’est pas encore d’actualité. J’attends la date pour me prononcer.» L’heure est semble-t-il venue…

Publicité
Publicité

Roshi Bhadain a finalement mis sa menace à exécution ce vendredi 23 juin. Vers 18 h 30, la nouvelle de sa démission se répandait comme une traînée de poudre. Retour sur cette démission diversement commentée.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires