L'express leaks du dimanche 6 août au vendredi 11 août

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Les compliments de Kroll

Il se chuchote qu’un complément du rapport Kroll sur Álvaro Sobrinho a été déposé depuis peu, tant au ministère de la Bonne gouvernance qu’à la Financial Services Commission (FSC) et au Board of Investment. Il sera désormais très difficile d’éviter le contenu de ce document pour donner à Álvaro Sobrinho le bon Dieu sans confession… Mr Sobrinho, dont on n’entend plus parler depuis que ses compagnies ont obtenu le permis d’opérer de la FSC, sera-t-il à nouveau défendu ? On le saura bientôt ! Qui s’y mouillera, tentera, sans doute, le diable !

Touchez pas aux permis des jockeys !

Même lorsqu’il s’adonne à la tyrolienne à Rodrigues, aucun de ses ministres, même pas son no2, n’a le droit de s’occuper des dossiers relatifs aux courses, auxquelles il porterait une attention particulière depuis peu. Un entraîneur, qui attend que le permis de son jockey soit approuvé, s’est fait entendre dire à l’autre bout du fil cette semaine : «Permi zoké ? Li finn dir pa tousé, mem kan li pa la !»

Arret kokin et la partielle

Plusieurs jeunes écolos du n°18 attendent de pied ferme le candidat de Rezistans ek Alternativ par rapport à la lutte avortée contre le projet d’hôtel Le Chaland. Kugan Parapen et ses amis d’AKNL ont, contre toute attente, choisi de faire marche arrière. Un acte de capitulation et un mauvais exemple pour la jeunesse engagée, selon les critiques de Kugan Parapen, qui donne des leçons de moralité un peu trop souvent… Et parmi les critiques, il n’y a pas que Lalit !

Lent démarrage

S’il est connu que traditionnellement Air Mauritius enregistre des pertes aux premier et deuxième trimestres, et qu’elle les rattrape aux troisième et quatrième trimestres, tel n’a pas été le cas l’an dernier. MK avait réalisé des profits de plus de Rs 600 millions pour les deux premiers trimestres sous la direction de Megh Pillay. Ce, alors que des pertes de Rs 200 millions ont été recensées pour les trois premiers mois de l’année financière 2017. Des pertes officiellement attribuées à la hausse du prix du carburant et des coûts opérationnels, entre autres.

Rutnah ou la vulgarité

Ça choque, et pas qu’à Maurice. Les propos de Ravi Rutnah, recueillis par des journalistes irlandais de la BBC, seraient de très mauvais goût, disent les politiciens qui ont eu l’opportunité de visionner le documentaire. Entre autres bévues, il conseille également à Pravind Jugnauth sur vidéo de ne pas rencontrer les McAreavey venus à Maurice pour essayer de trouver la vérité concernant la mort de Michaella Harte.

Du ballet

«Le lac des cygnes» sera à Maurice au début de novembre. Le centre culturel chinois, en association avec Opera Mauritius, s’organise ces joursci pour faire venir – par vol régulier plutôt que migratoire – 65 danseurs et danseuses de Chine pour quelques représentations de ce chef-d’œuvre de Tchaïkovski. Selon nos renseignements, on n’a pas encore choisi la position géographique du lac.

Privés de gâteau

Des députés de l’opposition n’ont pas eu le bonheur de goûter au gâteau d’anniversaire des centenaires de leur circonscription. Ils ont été laissés sur la touche aux célébrations officielles organisées par le ministère de la Sécurité sociale. Seuls les élus du gouvernement y ont été conviés. Pourtant, ils disent avoir toujours reçu leur carton d’invitation lorsque Fazila Jeewa-Daureeawoo était ministre de la Sécurité sociale. Ce qui n’est plus le cas depuis le remaniement ministériel de janvier, lorsqu’Etienne Sinatambou a atterri à la Sécurité sociale.

Mésaventure Rodriguaise

La connexion Internet s’améliorera-t- elle bientôt à Rodrigues ? C’est ce que se demandent plusieurs Rodriguais. Ce, après avoir pris connaissance que les filles Jugnauth, en vacances dans l’île, se seraient plaintes de la lenteur de la connexion. En effet, pas de Facebook, ni de Twitter ni d’autres réseaux sociaux pendant quatre jours. Cette prise de conscience accélérera-t-elle les procédures pour l’installation d’un câble sous-marin entre Maurice et Rodrigues pour la connexion Internet ?

Ministre des champs

Point de salle de gym pour lui ! Ce ministre, dont les bureaux disposent également de toutes les facilités pour faire de l’exercice en tout confort à l’intérieur, n’en profite guère. Lui, dit-il, préfère le jogging dans les champs de canne le matin.

Kan sa lanvi la pran ou…

L’émission «Menteur Menteur» ne laisse pas indifférents les proches du pouvoir. Ainsi, sur Facebook, Sanjeev Ramdanee, le frère de Kobita Jugnauth, a «liké» un commentaire sur cette production, alléguant que celle-ci est l’œuvre de frustrés qui n’ont pas obtenu leur «bout» avec le pouvoir. Ken Fong Sun Koon, le maire de Beau- Bassin–Rose-Hill a, lui, publié un commentaire invitant le présentateur de l’émission à se porter candidat à la partielle de Quatre-Bornes. Merci pour l’invitation, mais on s’en passera bien.

Double jeu

Showkutally Soodhun se vantait d’être le premier arrivé à Glen-Park mercredi à l’occasion d’une cérémonie. Tant pis pour ses collègues retardataires, a-t-il affirmé, «je vais démarrer mon discours. Quand on a dit 15 heures, c’est 15 heures et on ne peut pas faire attendre les gens». Deux jours après, à cité Longères, c’était lui cette fois-ci le retardataire. Ce qui n’a pas manqué d’irriter son collègue du cabinet, Soodesh Callichurn, qui a dû poireauter plus d’une heure avant son arrivée. Surtout qu’en plein milieu de son discours, Showkutally Soodhun a tout bonnement humilié son collègue. Il a précisé que le ministre du Travail sortait de chez le médecin où il a eu «dé pikir dan tonkin». Si le public a rigolé, ce n’était pas le cas de Soodesh Callichurn.

Where is Basoo ?

Depuis que «l’express» a révélé ses business et ses «lowest bids» en série auprès des organismes publics, Basoodeo Seetaram n’apparaît plus aux côtés de Pravind Jugnauth. La question «where is Bassoo», nous fait penser au célèbre sketch de Gad Elmaleh ponctué de cette hilarante réponse : «Basoo is in the kitchen.»

Ironie énergétique

Aveu de taille du ministre de l’Énergie. Son ministère fait des campagnes permanentes afin que la population économise de l’énergie. Pourtant, à son siège de SICOM Tower, il y a ce cas flagrant de gaspillage. Et ce, à cause d’un climatiseur qui reste allumé en permanence car la télécommande aurait mystérieusement disparu.

L’appel ou la hausse

L’Information & Communication Technologies Authority (ICTA) n’a plus que deux choix à la suite du jugement en faveur d’Emtel pour concurrence déloyale. L’ICTA songe sérieusement à faire appel car si elle doit régler sa part de la note salée des Rs 554 millions, il lui faudra augmenter les tarifs des licences qu’elle octroie.

Coup de neuf

En attendant que la fusion ICTA-Independent Broadcasting Authority-Multi Carrier Mauritius Ltd ait lieu, l’ICTA s’est, elle, dotée d’un tout nouveau site web après près de 15 ans. Bien plus accessible aux utilisateurs, celui-ci a été réalisé par les informaticiens de l’institution en interne sans coût additionnel.

Le 999 2.0

Démodé, dépassé ! Ainsi est décrit le 999, le service d’urgence de la police. Prochainement, celui-ci sera doté de l’Emergency Management Response System (EMRS). Selon la police, les Mauriciens appellent sur cette hotline pour accéder aux pompiers, au SAMU, à l’hôpital entre autres services. Avec ce nouveau système, tout sera intégré. Il suffira de presser sur un bouton et la police pourra transférer directement les appels.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires