Paul Bérenger: «La manifestation est un début d’action de l’opposition dans l’unité»

Avec le soutien de
Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM ce samedi 12 août.

Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 12 août.

«Je félicite les membres de l’opposition qui se sont unis pour la manifestation contre cette hausse». C’est ce qu’a déclaré Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du Mouvement militant mauricien (MMM), ce samedi 12 août, à Ebène. Il faisait référence à la marche tenue hier, vendredi 11 août, contre la hausse du prix des carburants, à Port-Louis.

Quant aux participants peu nombreux à l’évènement, il montre du doigt la police qui n’a donné la permission pour la marche que très tard, le jeudi 10 août. «Nous n’avons pas eu le temps de bien nous organiser», soutient Paul Bérenger.

Il a déploré que le gouvernement n’enlève pas les Rs 4 par litre d’essence qui avaient été rajoutées pour le Build Mauritius Fund. «Quand en 2015, le prix de l’essence dégringolait sur le marché international, sir Anerood Jugnauth et Vishnu Lutchmeenaraidoo, avaient décidé de rajouter ces Rs 4», a rappelé Paul Bérenger. Selon lui, alors que le prix de l’essence augmente en ce moment, la surcharge aurait dû être abolie.

Le leader des Mauves a également évoqué l’audition de Veeren Peroomal devant la commission d’enquête sur la drogue. Il a dit ne pas vouloir s’immiscer dans les affaires de la commission par respect pour celle-ci. «En attendant, la population a été témoin de ce que le gouvernement actuel fait depuis deux ans et demi. Et de quelle façon on a permis, sinon encouragé, que le trafic de drogue pénètre les institutions à commencer par la prison», a-t-il ajouté.

Quant à l' élection partielle dans la circonscription no 18, Paul Bérenger affirme que la campagne bat son plein. Il a toutefois tenu à réaffirmer que même si le MMM présente un candidat, le parti réclame toujours des élections générales.

Le leader des Mauves s’est aussi attardé sur la situation entre l’Amérique et la Corée du Nord, s’inquiétant de la possibilité d’un nouveau Hiroshima.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires