[Audio] La mère de Siddick Islam : «Mo per bannla touy li»

Avec le soutien de
Nasera Vavra et sa belle-mère Afroze Emrith se sont rendues à la commission d’enquête sur la drogue, ce lundi 7 août.

Nasera Vavra et sa belle-mère Afroze Emrith se sont rendues à la commission d’enquête sur la drogue, ce lundi 7 août.

Elle croit dur comme fer à l’innocence de son fils. «Siddick ti enn extra bon garson. Tou dimounn konn li. Tou dimounn kontan li.» C’est ce qu’a déclaré Afroze Emrith, la mère de Siddick Islam, plus connu comme Ti Ner, ce lundi 7 août. Sa belle-fille Nasera Vavra et elle se sont rendues à la commission d’enquête sur la drogue, après que Siddick Islam eut été malmené.

Ti Ner a été transféré de la prison de Melrose à celle de Beau-Bassin mercredi 2 août. Et à en croire Nasera Vavra, il aurait été menacé avec un revolver et agressé. Une situation difficile à vivre pour Afroze Emrith. «Mo enn vié mama. Mo latet fatigé. Mo pa kav manzé, mo pa kav dormi… Mo per bannla touy li.»

La vieille dame s’insurge du fait que malgré toutes les démarches entreprises par sa bru pour trouver une solution au problème auquel fait face son fils Siddick Islam, «personn pa pran kont». Mais qui sera responsable si «dimin lerla mo perdi mo garson» ?

Afroze Emrith est catégorique. «Li inosan. Se akoz alégasion ki li’nn kondané.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés