Dr Gulshan Ramseook : «Nous garantissons une greffe de cheveux sans douleur»

Avec le soutien de

Le Dr Gulshan Ramseook, DHI Consultant, met en lumière la greffe des cheveux sans douleur, qui se fait à la clinique DHI à Floréal. Il explique également les causes de la chute des cheveux et la prévention.

En quoi la greffe DHI est-elle différente des autres techniques ?
Nous avons une grande expertise dans le domaine. En effet, DHI est un groupe médical international spécialisé dans la restauration capillaire depuis 1970. Le personnel médical est formé spécialement à la greffe de cheveux. Actuellement, nous avons 70 cliniques dans le monde. La méthode DHI suit un protocole strict pour garantir une greffe de cheveux sans douleur.

Comment se déroule cette greffe ?
Dépendant du stade de la chute des cheveux, nous proposons au patient des implants capillaires adaptés à sa situation. Tous n’ont pas forcément besoin d’une greffe. Cela dépend de la densité de la chevelure. À l’aide d’un scan, nous établissons un diagnostic du cuir chevelu. Ensuite, nous prélevons des cheveux à l’arrière du crâne, zone où les cheveux sont les plus riches et plus fournis. Dans cette zone, les cheveux sont programmés pour durer et ont une espérance de vie plus longue que sur le reste du crâne. Nous les implantons sous anesthésie locale sur la partie dégarnie du crâne. Si le patient est opéré le matin, dans l’aprèsmidi il peut reprendre ses activités. 

Pourquoi cette technique est-elle sans douleur ?
Nous ne prélevons pas, comme c’est le cas pour d’autres techniques, une bandelette d’un centimètre de large à l’arrière du crâne pour récupérer les bulbes et les réimplanter. Car cela laisse une cicatrise. La technique DHI utilise une aiguille qui va récupérer les cheveux un à un avec sa racine. De cette façon, avant et après l’implant, il n’y a aucune cicatrice. L’implant se fait immédiatement après le prélèvement. Par exemple, le prélèvement et l’implant de 1 000 cheveux se font en une heure et demie. Après l’implant, le patient aura à prendre des antibiotiques pendant quatre jours et après ce laps de temps, il reviendra à la clinique où on lui fera son premier shampooing. On fait ensuite une évaluation. Par la suite, les patients peuvent couper leurs cheveux ou faire des colorations.

Qui opère les patients ?
Un patient devra faire une consultation au préalable à la clinique et s’il opte pour l’implant capillaire, on fera appel à des chirurgiens indiens qui feront le déplacement. Ils sont à Maurice pendant environ une semaine tous les mois

Après combien de temps voiton les résultats ?
Tout dépend du patient. Parfois après deux mois, les résultats sont visibles. Après trois à quatre mois, les cheveux auront du volume et le résultat final sera visible entre six et neuf mois après l’implant.

Son coût ?
Cela coûte Rs 70 par cheveu. En moyenne, une greffe coûtera entre Rs 150 000 à Rs 200 000.

Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ?
L’une des causes est l’hormone DHT, qui se dépose autour de la racine du cheveu et l’empêche de pousser sainement. Comme le cheveu obtient moins de vitamines, à la repousse suivante, il sera plus court et plus fin, jusqu’à ce qu’il disparaisse complètement. L’hérédité est également en cause. Le stress est aussi un facteur à prendre en considération. Une alimentation non équilibrée, remplie de fastfood, aggrave la situation. Je conseille d’avoir une alimentation riche en fer et en vitamine B. L’anémie, les effets secondaires de certains médicaments ou certains cancers peuvent causer la chute des cheveux. Nous remarquons que le nombre de patients dans la tranche d’âge de 15 à 25 ans a considérablement augmenté.  

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x