Musique: 2017 l’année Mannyok

Avec le soutien de
Le groupe Mannyok fait de la musique expérimentale et cela porte ses fruits.

Le groupe Mannyok fait de la musique expérimentale et cela porte ses fruits.

Cette formation est aussi parmi les trois finalistes du Prix Musiques Océan Indien. Même si les musiciens qui composent le groupe Mannyok n’ont pas reçu de médaille, ils sont fiers de leur performance aux Jeux de la Francophonie 2017, qui ont eu lieu entre les 21 et 30 juillet à Abidjan.

Le groupe, qui propose une musique expérimentale inspirée des divers genres musicaux que l’on retrouve à Rodrigues, y a représenté Maurice, ainsi que l’océan Indien dans la catégorie Arts visuels - chanson. De retour à Rodrigues, Mannyok qualifie sa participation de «très bonne expérience» permettant de mettre en lumière la musique rodriguaise sur la scène internationale.

«Ces Jeux ont été très enrichissants pour nous. Nous y avons participé, surtout dans un esprit de partage. C’était notre première compétition. Nous y avons rencontré des artistes de divers horizons. Nous avons été très bien accueillis. Ce qui nous a le plus touchés, c’est qu’après notre passage radio et télé en Côte d’Ivoire, les Ivoiriens nous reconnaissaient dans la rue et nous interpellaient», explique David Casimir, un des membres et également le manager du groupe Mannyok. Pour ce dernier, la mention spéciale du jury est une preuve que «Mannyok a le niveau qu’il faut pour participer à des concours sur des scènes pas seulement locales, mais également internationales».

Outre leur participation aux Jeux de la Francophonie, le groupe Mannyok figure parmi les trois finalistes de la 6e et dernière édition du Prix Musiques Océan Indien. Finale qui se tiendra le 26 octobre à la Cité des Arts à Saint Denis, La Réunion. «2017 est finalement l’année du groupe. Participer à ce concours est un grand honneur pour nous et projette en même temps la musique rodriguaise sur la scène internationale. Pour les musiciens rodriguais, c’est un exemple à suivre. Cela montre que la musique de Rodrigues a sa place, mais qu’il faut travailler dur pour y arriver. Les opportunités sont là mais il faut persévérer», explique David Casimir.

Si le groupe progresse et que le «Mannyok style» se fait de plus en plus connaître, David Casimir explique que cela est dû au professionnalisme. «Nous avons compris qu’il était important de se structurer et nous avons emprunté cette voie depuis quelques années déjà.»

Si vous n’avez jamais eu la chance d’apprécier le groupe Mannyok sur scène, sachez qu’il est composé de six membres, soit les trois frères Casimir, David et les jumeaux Christian et Christophe, de Sydney Alfred, de Christel Emilien et de Vallen Pierre-Louis. Mannyok prévoit une tournée d’une quinzaine de jours à Maurice en décembre. Il participera également au premier marché de musique mauricien, le MOMIX, en décembre. Voilà un groupe qu’il ne faut pas perdre de vue.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires