Community Shield: Arsenal lance sa saison en s'offrant Chelsea

Avec le soutien de
C'est le quinzième Community Shield remporté par Arsenal dans son histoire. Le dernier remontait à 2015. Et comme en 2014, les Gunners s'étaient alors imposés après avoir gagné la Cup.

C'est le quinzième Community Shield remporté par Arsenal dans son histoire. Le dernier remontait à 2015. Et comme en 2014, les Gunners s'étaient alors imposés après avoir gagné la Cup.

Arsenal a parfaitement terminé sa préparation en s'imposant devant Chelsea aux tirs au but (1-1, 4-2, t.a.b.) lors du Community Shield, traditionnel coup d'envoi de la saison anglaise, dimanche à Wembley.

Bien plus en jambes en ce début de saison, les «Gunners» ont dominé la première période sous le soleil de Wembley mais ils n'ont dû leur victoire qu'à une grossière erreur de Pedro, suivi d'une égalisation de Sead Kolasinac en fin de match (82e), répondant à l'ouverture du score de Victor Moses (47e). 

Si Arsène Wenger avait choisi de se passer de ses deux vedettes, Mesut Özil et Alexis Sanchez, la pointe de son attaque était tout de même occupée par sa principale recrue, Alexandre Lacazette, épaulé au coup d'envoi par Alex Iwobi à gauche et Danny Welbeck à droite. 

Le trio offensif des «Gunners» s'en donnait d'ailleurs à coeur joie mais ne parvenait pas à tromper Courtois (7e, 8e, 10e).

Lacazette passait ensuite tout près d'ouvrir son compteur, mais sa frappe enroulée du droit, au terme d'une jolie contre-attaque, heurtait le poteau (22).

En face, pas grand-chose à se mettre sous la dent. 

Antonio Conte, contraint de se passer d'un Eden Hazard blessé, avait laissé sa nouvelle pépite Alvaro Morata sur le banc, alignant un trio offensif composé de Willian et Pedro avec Michy Batshuayi en pointe.

Il fallait attendre la 35e minute pour voir les «Blues» sortir la tête de l'eau. Mais Pedro se heurtait à Petr Cech.

Malgré tout, ce sont bien les champions qui ouvraient le score, juste après la pause.  

Sur un ballon mal dégagé par la défense d'Arsenal, Gary Cahill sautait plus haut que tout le monde et remettait dans l'axe, Moses prenait la défense d'Arsenal par surprise en surgissant derrière tout le monde pour tromper Cech à bout portant (1-0, 47).

Pedro voit rouge

Les «Gunners» plantaient ensuite quelques banderilles sans grand danger dans un match de plus en plus décousu.

L'entrée d'Olivier Giroud à la place de Lacazette n'y changeait rien (66e) et le salut des vainqueurs de la FA Cup ne venait que grâce à Pedro, exclu pour un tacle par derrière sur Mohamed Elneny (80e). 

Sur le coup franc suivant, c'est une autre recrue des «Gunners» qui se mettait en valeur, Kolasinac. Le défenseur international bosnien, entré en jeu après la blessure au front de Mertesacker, passait devant tout le monde pour placer une tête parfaite sur un coup franc de Granit Xhaka (1-1, 81).

Aucune prolongation n'étant prévue, les deux équipes enchaînaient avec la séance de tirs au but. Tireur surprise, Thibaut Courtois mettait au-dessus puis la vedette Morata, entré à la 74e minute, mais transparent dans une équipe réduite à 10, voyait son tir arrêté par Cech. 

Du côté d'Arsenal, Theo Walcott, Nacho Monreal, Alex Oxlade-Chamberlain et Giroud remportaient leurs duels pour lancer la première saison des «Gunners» sans Ligue des champions depuis 1997.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires