Policiers agressés: allô maman, bobo…

Avec le soutien de
Cette semaine n’a pas été de tout repos pour des policiers, entre agressions, menaces et véhicule saccagé.

Cette semaine n’a pas été de tout repos pour des policiers, entre agressions, menaces et véhicule saccagé.

Dur, dur le métier de policier. Qu’il est loin le temps où la seule vue d’un agent des forces de l’ordre faisait trembler. Aujourd’hui, semble-t-il, c’est eux qui doivent battre en retraite, au risque de s’en tirer avec quelques bobos…

Pas plus tard que jeudi 3 août, un sergent, affecté au poste de police de Bel-Air et un policier posté à l’Emergency Response Service (ERS) ont été menacés et agressés. Ils s’étaient rendus à Deux-Frères pour interpeller une quadragénaire. Elle était attendue en cour dans un cas de maltraitance d’enfant.

Or, les proches de la femme de 45 ans auraient tenté d’empêcher les officiers de s’approcher d’elle. Son fils, Junior Genave, âgé de 22 ans, serait sorti avec des ciseaux et aurait lancé : «Si to pran mo mama, mo pik to vant.» 

Par la suite, le concubin de la femme, Goofrez Seroo, 28 ans, aurait agressé le sergent à coups de poing. L’aide de l’ERS a alors été sollicitée. Mais l’un des policiers, qui y est affecté, a également été blessé. 

Junior Genave et Goofrez Seroo ont été arrêtés et traduits devant la justice, vendredi 4 août. Ils ont été reconduits en cellule jusqu’au vendredi 11 août. Junior Genave a refusé de donner sa version des faits aux enquêteurs, déclarant : «Mo pa pou dir narnié. Tou séki mo éna pou dir, mo pou dir lakour.» Quant à Goofrez Seroo, il a accepté les faits qui lui sont reprochés. 

Un jour plus tôt, soit mercredi 2 août, des membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit effectuaient une patrouille à résidence Kennedy, Quatre-Bornes. Ils ont cependant dû battre en retraite après que des habitants ont saccagé un de leurs véhicules à coups de pierres.

Et mardi 1er août, un policier de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord se serait fait agresser lors d’une opération d’envergure pour arrêter Dominique Humbert, à cité La Cure. Ce récidiviste de 28 ans était recherché pour le cambriolage d’une station-service à Montagne-Longue, l’année dernière. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires