Décès de Stella Varlet, 10 ans: le bassin «la source», le cauchemar des enfants

Avec le soutien de
Le bassin, considéré comme dangereux, n’est fréquenté par presque aucun enfant.

Le bassin, considéré comme dangereux, n’est fréquenté par presque aucun enfant.

Plus d’un an après le décès de la petite Stella Varlet, les enfants ne se rendent plus au bassin connu comme «La source». D’ailleurs, confient des habitants, l’ambiance n’est plus la même.

«Li tris ki finn ariv enn zafer koumsa isi. Mé lavi kontinié.» Sunil Persand est philosophe. Oui, la vie continue, bien qu’en juillet 2016, la petite Stella Varlet, 10 ans, perdait la vie en tombant dans le bassin «La Source», à Trou-d’Eau-Douce. Reste que pour les enfants de la localité, les choses ont changé. «Mo pa trouv bann zanfan vini parey kouma avan zot ti pé vini», confie ce chauffeur de taxi. 

En effet, depuis que Stella Varlet est décédée, les petits ne veulent plus venir jouer au bassin «La Source». Comme le confirme une jeune fille rencontrée dans le parc qui se situe à côté du bassin. «Ti éna bann zanfan ki ti pé vinn zwé ek nazé dan lamer isi. Mé aster zot pa vini.» 

D’ailleurs, même les parents redoublent de vigilance lorsqu’il s’agit de faire une sortie familiale dans le coin. À l’instar de cette mère qui se montre protectrice lorsque ses enfants se penchent contre les barrages en bois pour voir le bassin de près. «Pa kosté pré laba. Li danzéré sa…» 

Le bassin «La Source» est situé à proximité des toilettes publiques et du poste des gardes-côtes. Un bassin magnifique encadré de structures en pierres et de grands arbres. Sur place nous rencontrons une dame qui travaille comme cleaner. «Sa tifi-la ti pé balansé lor pié mem kan linn tom dan basin ek so latet inn tap ar enn vié ékipman saniter ki ti dan basin-la», raconte-t-elle. 

Et de faire ressortir que «basin-la ankor touzour parey. Bien rar zot nétway li». Le bassin est, effectivement, rempli de goémon et de nénuphars. Il dégage même une odeur nauséabonde. 

À côté du bassin se situe un parc. Y sont aménagés un kiosque, des bancs en pierre ainsi qu’un buste en hommage au travailleur social Sheik Hossen. Il a été membre du conseil du village pendant plusieurs années et a contribué à l’embellissement de l’endroit. 

La jeune fille que nous y avons rencontrée est réticente à desserrer les dents. Elle finira toutefois par dire que si les enfants ne se rendent plus au bassin «La Source», «nou trouv zis bann gran dimounn ki vinn bwar éna fwa ou bien bann touris. Lazourné li inpé trankil. Tanto éna inpé dimounn ki vinn la». 

Néanmoins, bien que le coeur n’y est plus, la vie continue à Débarcadère. Il faut dire que c’est un lieu incontournable pour les habitants de Trou-d’Eau-Douce. Certains viennent s’y détendre, des chauffeurs de taxi l’utilisent comme aire de stationnement, des touristes, eux, y prennent le bateau pour se rendre à l’Ile-aux-Cerfs.

Elle meurt sous les yeux de son petit frère 

Le drame s’est joué le samedi 9 juillet 2016, aux alentours de midi. Stella Varlet jouait avec son petit frère et un ami. Elle se balançait à l’aide d’une corde accrochée à un badamier lorsqu’elle a atterri dans l’étendue d’eau. Elle s’est blessée lorsque sa tête a heurté un objet tranchant qui s’y trouvait. Transportée d’urgence à l’hôpital par des éléments de la National Coast Guard, la petite devait rendre l’âme peu après.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires