Meritt Elipsis : le re-launching prévu en août

Avec le soutien de
Impression d’artiste du projet Le Meritt Elipsis.

Impression d’artiste du projet Le Meritt Elipsis.

Le projet immobilier du Meritt Elipsis s’est-il transformé en chantier fantôme ? Le projet avance-t-il depuis sa reprise par le groupe de construction chinois Beijing Construction Engineering Group (BCEG) ? Il semblerait que oui, à en croire les responsables de la société chinoise, bien que la vue de cet imposant chantier visible sur l’autoroute M1, après le Trianon Shopping Park, laisse croire le contraire. En effet, un passage dans les parages suffit pour apercevoir les trois imposantes tours blanches sous formes d’ellipse, toujours en chantier, avec échafaudages et filets de protection rattachés aux bâtiments, et ce depuis plusieurs mois.

Pour rappel, Le Meritt Elipsis est un projet qui a connu des déboires financiers. Lancée officiellement en 2012 par la société mauricienne Octagon en partenariat avec le constructeur chinois BCEG, la construction du Meritt Elipsis avait par la suite été mise sous administration judiciaire en juillet 2014 en raison de problèmes financiers avant d’être rachetée intégralement par le groupe BCEG pour Rs 1,8 milliard en octobre 2016.

Sollicité par l’express, Cao Jinkui, le directeur général adjoint de BCEG nous a reçus dans ses locaux à l’entrée du chantier de construction à Trianon. «Les travaux ont repris en juin de cette année», explique Cao Jinkui. Il souligne qu’un re-launching est prévu incessamment en août, histoire de remettre ce projet de grande envergure sous les projecteurs et d’attirer de nouveaux clients.

Environ une trentaine d’ouvriers travaillent actuellement pour finaliser les travaux sur l’une des tours. Un nombre qui devrait augmenter à mesure que le chantier avance, selon notre interlocuteur. BCEG n’a rien changéau plan et concept initial. Au total, ce sont cinq tours résidentielles, de 50 unités chacune, qui seront érigées. Trois sont en phase de finalisation. Ce projet comprendra également des espaces verts, parking et piscine, entre autres.

«La livraison des appartements et toutes les facilités qu’il y aura autour sont prévues pour juillet 2018», assure Cao Jinkui. Les complexes comprennent trois types d’appartements, soit les premium houses qui s’étaleront du rez-de-chaussée au 4e étage, des prestige houses du 5e au 10e étage et enfin les penthhouses au 11e étage. Les prix commencent à partir de Rs 4,8 millions et les penthouses à Rs 12,8 millions. La surface de construction totalise, quant à elle, les 70 000 m2.

Le Meritt Elipsis comprend également une autre phase. Il s’agit cette fois-ci d’un projet de business hotel et d’un espace commercial étalé sur deux tours. «Nous sommes actuellement en négociation avec une international hotel management company de renom qui se chargera de la gestion de l’établissement», explique le directeur général adjoint.

La priorité, pour l’heure, demeure toutefois la livraison des cinq tours résidentiels. Au total, 98 clients avaient déjà acheté des appartements avant que le projet ne soit sous administration judiciaire. BCEG a-t-il reçu d’autres demandes après avoir repris le projet ? «Nous avons reçu une vingtaine de clients potentiels qui s’intéressent aux appartements. Il y en a même un qui en a acheté quatre», affirme Cao Jinkui.

L’Imperial Gardens : la livraison prévue en 2018

Le Meritt Elipsis n’est pas le seul projet du groupe BCEG à Maurice. La société chinoise travaille également sur un autre projet d’envergure à Phoenix, plus précisément en face du complexe de Phoenix Mall. Appelé Imperial Gardens, ce projet de cinq tours résidentielles de type Real Estate Scheme a débuté en 2013. Contrairement au Meritt Elipsis qui vise principalement des Mauriciens, les appartements d’Imperial Gardens sont destinés aux étrangers. Les prix commencent à partir de Rs 10 millions. «À ce jour, 40 % des appartements ont été vendus», explique Cao Jinkui. BCEG a du reste investi pas moins de Rs 2 milliards dans ce projet. Ils sont également en partenariat avec un Mauricien pour Imperial Gardens. Outre des appartements luxueux, Imperial Gardens comprendra également des piscines, une «guesthouse», un bar lounge, un complexe commercial, des salles de gym et un court de tennis entre autres. Au total, 100 ouvriers travaillent actuellement sur le chantier.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires