L'express leaks du dimanche 23 juillet au vendredi 28 juillet

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Ce n’est pas le lieu

Roshi Bhadain a voulu s’en prendre à Arvin Boolell lorsque les deux candidats à l’éventuelle partielle du n°18 se sont rencontrés lors des funérailles du journaliste Nadarajen Pillay. L’ancien ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance a reproché à Arvin Boolell sa candidature à Belle-Rose–Quatre-Bornes. Ce dernier a préféré ne pas donner suite à ces arguments, confiant à ses proches que ce n’était pas le lieu pour parler de politique.

Un sol étincelant

Ce parquet a-t-il été ciré dans le seul but d’accueillir Navin Ramgoolam ? Sinon, se demandent plusieurs préposés en cour, pourquoi avoir ciré le sol d’une unique salle d’audience le 24 juillet, alors que toutes les autres salles en auraient aussi bien besoin. À bon entendeur.

La presse libre

Avant le début de sa conférence de presse cette semaine, un ministre fait un tour de table et demande quels sont les médias présents. Quand une voix dit que le Government Information Service est là, le ministre presse la représentante de questions. «Qu’est-ce que vous écrivez ? On peut voir ?» La jeune femme finira par répondre : «Euh… je suis nouvelle.»

En quête de magie noire

La magie noire, ça vous dit quelque chose ? Les Mauriciens semblent très curieux par rapport à cette branche obscure de la magie car figurez-vous que c’est le terme de recherche sur le web le plus populaire de Maurice durant ces cinq dernières années. Les longanistes locaux doivent-ils se soucier de la concurrence ?

Sur la touche

L’ancien président de l’Equal Opportunities Commission était jusqu’à tout récemment très actif au no18. Or, Navin Ramgoolam s’est empressé d’annoncer Rama Sithanen comme Campaign Manager, dans l’éventualité d’une partielle. Des sources au sein des rouges confient ne pas comprendre pourquoi la décision a été prise d’écarter Brian Glover de tous les comités concernant cette élection, alors qu’il pouvait être utile. Certains se demandent ce que peut bien être la stratégie du leader des travaillistes.

«Komiser linpos !»

Il avait été coopté pour pallier la démission de Pierre du Mée, survenue une semaine seulement après l’assemblée générale élective du Mauritius Turf Club, en février. Mais comme il est l’un de ceux qui souhaiteraient le départ de Mukesh Balgobin de la présidence du MTC, la contreattaque ne s’est pas fait attendre. Après la campagne «Premié minis linpos» de l’opposition sur le terrain politique, certains au MTC adoptent celle de «Komiser linpos» pour contrer l’adversaire !

La barque prend l’eau

Ce n’est plus le grand amour entre ces deux membres du gouvernement, l’un ministre et l’autre secrétaire parlementaire privée (PPS). Le membre du Cabinet reproche à sa collègue de ne réaliser des projets que dans la région où elle a été élue. Pour montrer sa désapprobation, le secrétariat du ministre a organisé une réunion à son ministère sans la PPS, mais avec un cadre de la National Development Unit. Dans un premier temps, rouge de colère, la députée voulait interdire à ce fonctionnaire de participer à cette réunion, mais elle s’est ravisée par la suite.

Le PMU à Maurice

Il est connu sous le nom de code de Mame et il est l’un des plus grands flambeurs dans les casinos du pays, misant jusqu’à Rs 1,5 million lors d’une soirée. Jadis chauffeur de taxi haut de gamme dans une capitale européenne, il compte parmi ses intimes de puissants et riches hommes d’affaires en Europe. Il est également très proche d’une tête extrêmement controversable mais super protégée dans le monde des paris et des courses. C’est lui qui joue au facilitateur en vue de l’installation à Maurice du Pari Mutuel Urbain (PMU), grosse entreprise française engagée dans les paris hippiques.

Passeport versus ID

Le passeport serait-il un document moins sérieux que la carte d’identité biométrique ? C’est la question qui taraude le public depuis la remarque d’une juge, jeudi, en Cour suprême. Elle a statué que «c’est la dernière fois que je vais accepter un passeport au lieu de la carte d’identité nationale !» Ce qui a provoqué la stupeur parmi beaucoup. Une saisine du chef juge sera réclamée pour clarifier la position de la Cour suprême.

Nouveau cap pour Joanna

Joanna Bérenger a réussi avec brio une ultime étape de ses études de droit à Paris. Elle contemplerait désormais de boucler ses examens du barreau du côté de la Nouvelle-Zélande. Joanna est présente au sein de la régionale mauve du n°16, où Ajay Gunness et Dhanraj Boodhoo sont déjà pressentis comme candidats potentiels du MMM. Un lobby en faveur de Joanna est mené par certains mais se heurterait à la farouche résistance du leader mauve qui ne veut pas être partie prenante d’une telle décision, en raison de la désaffection du public vis-à-vis des dynasties politiques.
 

Mauvaise photo

Siddhartha Hawoldar, victime malgré lui d’un journal qui a malencontreusement publié sa photo au lieu de celle de notre confrère Nadarajen Pillay, décédé cette semaine, prend cette méprise avec philosophie. «Cela fait plaisir d’être toujours en vie. En fait cette erreur est compréhensible, j’étais à côté de Nadarajen Pillay sur cette photo. Quelqu’un a fait le mauvais choix…»

L’entité de la convoitise

Après Landscope Mauritius, Gérard Sanspeur se verra-t-il confier la présidence de l’Economic Development Board ? Si rien n’est finalisé pour l’instant, il est un fait que le Senior Adviser du Premier ministre préside déjà deux des trois entités de la fusion : la Financial Services Promotion Agency et le Board of Investment. Pour le moment, il est certain que ceux actifs politiquement, à l’instar de Prakash Maunthrooa, ne sont pas éligibles au poste. Bien que ce dernier fasse beaucoup de lobby pour. Quant au Chief Executive Officer de l’entité, le candidat idéal doit être un économiste détenteur d’un doctorat, apprend-on dans les milieux concernés.

La part du lion

La Cargo Handling Corporation recrutera bientôt 110 travailleurs (75 General Workers et 35 Lashers). Ces métiers à forte rémunération attirent déjà les hyènes et les vautours de plusieurs circonscriptions. Sauf que le nouveau lion, niché au n°8, n’aurait aucunement l’intention de partager. Au point où ses très proches collaborateurs nous ont appelés pour en faire état dans ces colonnes ! Il ne peut décidément faire confiance à personne.

Gulbul, Soodhun et la police

Devinez qui est l’avocat de Showkutally Soodhun ? C’est Raouf Gulbul pardi ! Les deux hommes auraient initié des contacts avec la police afin que le n°4 du gouvernement puisse donner sa version dès son retour au pays dans l’affaire des menaces de mort. L’idée est de faire oublier toute tentative de «cover-up» policier et de montrer que le MSM collabore avec la police.

Trinquer avec Ganoo

Au moins un membre du MMM avait fait un plaidoyer pour que ce parti soit présent à la commémoration des 35 ans d’engagement politique d’Alan Ganoo. Celle-ci avait réuni l’ex-dirigeant du MMM Jayen Cuttaree, le candidat rouge Arvin Boolell, mais personne de l’exécutif mauve. Ce membre du MMM qui voulait se rendre chez Ganoo a été désavoué par ses camarades qui combattent ceux du Mouvement patriotique sur le terrain. Pas question de brouiller le message. Le mot d’ordre pour boycotter la fête de Ganoo a été suivi. Depuis, le défenseur de ce dernier se fait tout petit…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires