Il y a 30 ans, le 22 juillet 1987: peine de mort pour Eshan Nayeck, dit Alexandre

Avec le soutien de
Eshan Nayeck, le condamné à mort, a été accusé d’avoir assassiné Rashid Atchia.

Eshan Nayeck, le condamné à mort, a été accusé d’avoir assassiné Rashid Atchia.

En cour d’Assises, ce 22 juillet 1987, le chef juge Sir Victor Glover prononce la sentence dans le procès intenté à Eshan Nayeck. Ce dernier est accusé d’avoir assassiné, à coups de poignard, le portlouisien Rashid Atchia, à la rue Farquhar devant le Marché central, le 23 juillet 1983. Le jury rend un verdict de culpabilité à huit contre un. Le chef juge condamne Eshan Nayeck à la peine capitale.

Me D’Arifat qui défendait Eshan Nayeck avait argué que son client n’avait pas agi de sang froid. A cela, la poursuite assurée par Mes Asraf Caunhye et Rehana Mungly, tous deux juges aujourd’hui, a répondu que l’accusé avait auparavant menacé la victime lors d’une altercation au cinéma Rex, dans la capitale.

Eshan Nayeck était un récidiviste. En 1973, il avait été condamné pour le meurtre d’un habitant de la rue Edith Cavell, commis lors d’un cambriolage. Il avait aussi été incarcéré à la prison pour avoir contraint un habitant d’Eau-Coulée à lui remettre une importante somme d’argent sous la menace d’armes tranchantes.

Les autorités rejetèrent l’appel à la clémence du condamné à mort. Sir Anerood Jugnauth signa l’ordre et Eshan Nayeck fut exécuté par pendaison le 10 octobre 1987.

Eshan Nayeck est le dernier condamné à mort qui a été exécuté. La suspension de la peine capitale a été votée à l’Assemblée nationale, le 3 août 1995. 

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires