Quand le kiosque numérique repousse les frontières de la presse

Lecture de Business Magazine sur l'appli eMediaPlace, No 1293, juillet 2017

Lecture de Business Magazine sur l'appli eMediaPlace, No 1293, juillet 2017

Ils sont nombreux, les particuliers, à souhaiter pouvoir avoir accès aux articles de presse où qu’ils soient. Au niveau de la région africaine, la presse digitale n’est pas si facilement accessible, pour plusieurs raisons. La solution arrive petit à petit : il s’agit du kiosque numérique.

Parmi les problématiques rencontrées au sein de la région africaine, les solutions de paiement. En effet, si de nombreuses publications ont conquis le lectorat international, elles ne sont pas pour autant accessibles dans leur version digitale. Pour cause, les solutions bancaires autorisant le paiement en ligne, en euros ou en dollars, sont très peu accessibles. Ainsi, la lecture des contenus demeure limitée aux seuls articles publiés gratuitement sur le net.

Aussi, certaines localités ne reçoivent pas non plus les quotidiens en version papier, ou les reçoivent avec 48 heures de retard. Enfin, qu’advient-il de la diaspora qui souhaite pouvoir lire certains magazines et journaux dans leur version intégrale et dans un délai raisonnable ? Le problème reste le même.

Accès à votre compte et à votre crédit sur eMediaPlace

Commerce en ligne

Pourtant, les supports digitaux ne manquent pas. En effet, malgré un taux de bancarisation très faible en Afrique (20%), les consommateurs sont très nombreux à posséder un ordinateur, un smartphone ou une tablette, si ce n’est les trois. C’est le cas dans les grandes villes, mais également dans les provinces qui pâtissent des délais de livraison de la presse papier, voire de l’absence totale de livraison pour certaines localités.

L’e-commerce pourrait donc beaucoup mieux fonctionner si l’accès aux services bancaires était plus développé. Au-delà de la possibilité de payer en devises étrangères, pouvoir effectuer des achats en monnaie locale (francs CFA, ariary, roupies) est la solution viable pour les éditeurs comme pour les consommateurs. Cela passe par le Mobile Banking qui se développe très rapidement en Afrique.

Lecture d'un article sur lexpress.mu, le principal site d'informations de La Sentinelle

Chez le lectorat mauricien

Une solution existe pour la diaspora mauricienne, les expatriés français établis à l’île Maurice, ou encore les Malgaches d’ici et d’ailleurs. Certaines publications mauriciennes, malgaches et françaises sont en effet disponibles dans leur version digitale. Elles sont téléchargeables et peuvent donc être lues dans leur intégralité, des articles les plus répandus sur la Toile aux contenus plus ciblés, tels que les petites annonces, appels d’offres, annonces officielles et les publicités locales.

C’est en effet la solution proposée par eMediaPlace. Chaque matin, dès 6 heures, les journaux sont livrés sur le site web et il ne reste plus qu’à effectuer l’achat avant de pouvoir y accéder sur tout type de support (ordinateur, tablette ou smartphone). Cette alternative est disponible à l’île Maurice, de même qu’elle est accessible à la diaspora mauricienne. L’occasion, donc, de rester informé de ce qui se passe sur place, en simultané.

Parmi les titres locaux disponibles sur la plateforme, on peut notamment citer l’express, Weekly, Business Mag, Essentielle, 5Plus, BonZour, l’Express Turf ou encore Laf Labou. Le lectorat intéressé par l’actualité française peut, quant à lui, accéder aux publications telles que Le Figaro, Le Figaro Magazine, Elle, Madame Figaro, Public, Le Journal du Dimanche ou encore L’Equipe, entre autres. D’autres titres de renommée internationale sont disponibles sur le site.

Le bouquet de publications disponible sur eMediaplace inclut la presse mauricienne, malgache et française

L’offre eMediaPlace

Pratique et beaucoup plus accessible, le kiosque digital repousse les frontières de la presse et offre une autre expérience et un autre rapport des particuliers et des professionnels à l’actualité. Avec plus de 1 000 abonnés, eMediaPlace a su convaincre les lecteurs mauriciens, français et malgaches grâce à la possibilité de payer en ligne en devises locales, telles que l’ariary et la roupie mauricienne. De plus, force est de reconnaître que les publications digitales sont moins chères, moins encombrantes et plus respectueuses de l’environnement.

En parallèle, eMediaPlace s’inscrit également comme une solution viable pour les éditeurs, puisque la plateforme est une source de revenus supplémentaires. Il s’agit en effet d’un autre moyen de faire payer des contenus complets, venant étoffer la diffusion massive de l’actualité et du divertissement sur les réseaux sociaux.


Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires

Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK

Plus tardNe plus afficher

x