Fausse alerte à la bombe à l’hôpital Victoria: un ado de 15 ans rit jaune

Avec le soutien de
C’est vers 18 heures, le lundi 17 juillet, que le SAMU a reçu un appel, disant qu’une bombe allait exploser à l’hôpital Victoria.

C’est vers 18 heures, le lundi 17 juillet, que le SAMU a reçu un appel, disant qu’une bombe allait exploser à l’hôpital Victoria.

Ce n’était qu’une plaisanterie, soutient cet adolescent de 15 ans. Sauf que ni la police ni les employés de l’hôpital Victoria, à Candos, ne l’ont trouvée amusante. Et le jeune garcon, qui a fait une fausse alerte à la bombe à l’établissement de santé, a fini par rire jaune. Il a été arrêté et inculpé.

Au lendemain de la fausse alerte à la bombe, la police a pu retracer l’appel et a ainsi procedé à l’arrestation du mineur, domicilié à Curepipe. Mercredi 19 juillet, l’adolescent a comparu devant le tribunal de Rose-Hill. Mais comme ses proches n’ont pu réunir les Rs 8 000 de sa caution, il est resté en detention au Correctional Youth Centre. Ce n’est qu’aujourd’hui, jeudi 20 juillet, qu’il a pu recouvrer la liberté.

L’enquête est menée par l’inspecteur Vencatachellum et la Criminal Investigation Division de Quatre-Bornes, sous la supervision de l’assistant surintendant de police Thug.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires