Uri Cypin: le nouveau monsieur Otayo

Avec le soutien de
(De g. à dr.) Uri Cypin et Kevin Rajoo, propriétaire et directeur commercial d’Otayo.

(De g. à dr.) Uri Cypin et Kevin Rajoo, propriétaire et directeur commercial d’Otayo.

Le CEO d’ABZ Group a fait l’acquisition de la billetterie d’Otayo en février 2016. Mais ce n’est que maintenant que ce changement est visible. Cela, une semaine après le départ de Véronique Mongelard, la directrice commerciale.

Transformer des entreprises en difficulté en business rentable. Cela pourrait bien être le fort d’Uri Cypin, Chief Executive Officer (CEO) d’ABZ Group. Il est celui qui a racheté la billetterie d’Otayo du fondateur Paul Olsen. Si les changements ne sont visibles que maintenant, avec un nouveau management en poste depuis une semaine, l’homme d’affaires, né en Belgique, a fait l’acquisition de la billetterie depuis… février 2016. Il a préféré, dans un premier temps, rester «en observation avec le même management pour voir comment fonctionne l’entreprise et mieux connaître le secteur».

C’est le 30 juin que Véronique Mongelard, la directrice commerciale d’Otayo, a quitté l’entreprise. Avec ce départ, c’est tout le management initial d’Otayo, qui compte 12 ans d’existence, qui cède sa place. Depuis trois mois déjà, le poste de directeur commercial d’Otayo est assuré par Kevin Rajoo. «Notre but n’est pas de vendre que des billets, mais aussi de promouvoir la culture», explique-t-il.

La billetterie d’Otayo a aussi changé d’adresse. De Discovery House à Saint Jean, Quatre-Bornes, elle a rejoint ABZ Group dans le Grand Bay Business Park. Un groupe qu’Uri Cypin monte en 2009 année de son arrivée chez nous. D’abord, avec le tour-opérateur Mauritius Attractions.

Le CEO d’ABZ Group diversifie ses activités avec Restaurants.mu en 2011. «Nous amenons entre 35 000 et 40 000 touristes par an à Maurice. Nous pensons multiplier les services en ce qui concerne les livraisons et les réservations de tables», souligne Uri Cypin avec fierté.

Puis, il lance Deals.mu, qui «détient maintenant 40 % des parts du marché». Viennent ensuite les sites Info-Mauritius et Concierge Hotels. Des sites qui, selon le responsable, n’étaient pas rentables au moment de l’achat, mais qui le seraient devenus grâce à ses méthodes de rationalisation des ressources.

Dernier-né du groupe : Cinema.mu, qui existe depuis janvier. «Au départ, nous vendions des packages pour les couples souhaitant avoir des séances privées. Aujourd’hui, nous vendons des places de cinéma.»

ABZ Groupe, c’est aussi un pied en Afrique du Sud avec Cape Town Attractions et bientôt une implantation à La Réunion, détaille Uri Cypin.

Otayo, la société qui «perdait de l’argent tous les mois, est maintenant rentable». Invité à citer le chiffre d’affaires, Uri Cypin s’y refuse. Il indique seulement que le management a changé, mais qu’il a gardé les six employés permanents et les 12 personnes travaillant à mi-temps. Il envisage en outre d’augmenter les dix points de vente l’année prochaine.

Le repreneur affirme par ailleurs que le coût des services proposés par Otayo aux producteurs d’événements (billetterie, mais aussi services conseil, aide à la planification du budget, mise en relation avec les prestataires son et lumière, entre autres) a également baissé grâce à la modernisation de l’entreprise et la mise en commun des ressources de la plateforme d’ABZ Group.

Mais quand nous demandons des chiffres, Uri Cyprin refuse d’en donner. «Si je vous dis à quel point nous sommes devenus moins chers, les gens risquent de se dire que la qualité des services a aussi baissé», lance-t-il. Sa recette : miser sur les nouvelles technologies, revoir la stratégie marketing, tout en s’adaptant à la culture de travail.

Avant Maurice, Uri Cypin est passé par Israël et la République Tchèque. «Israël est très compétitif. Les gens peuvent rester au bureau jusqu’à 23 heures parce qu’ils veulent être les meilleurs. Ils font tout pour obtenir la prochaine promotion. En République Tchèque, c’est la discipline extrême, les gens sont très rigoureux. Mais Maurice est le pays que je préfère sur un plan personnel. Les gens sont chaleureux. C’est seulement ici que j’ai des amis au bureau avec qui je peux sortir.»

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x