Au Canada: le Mauricien Kerselin Fumier reçoit la médaille d'honneur

Avec le soutien de
Kerselin Fumier fait partie des 30 nominés qui ont reçu la «Canada 150 Volonteer Service Medaillon.

Kerselin Fumier fait partie des 30 nominés qui ont reçu la «Canada 150 Volonteer Service Medaillon.

Le travailleur social et président de la Mauritius Cultural Association of Brandon, Kerselin Fumier a été récompensé pour les services rendus à la communauté de Manitoba. Il est le premier Mauricien de cette communauté à recevoir la médaille d’honneur, mardi 4 juillet lors de la remise de la «Canada 150 Volonteer Service Medaillon».

L’évènement a été célébré à l’occasion du 150e anniversaire du Canada en présence du maire de Brandon, Manioba, Mr Rick Chrest et de quelques autres personnalités.

Kerselin Fumier, originaire de Montagne-Blanche, n’en revient toujours pas d’être sorti du lot parmi les 170 volontaires qui s’étaient inscrits. Et est tout fier de cet exploit.

Il fait le récit des évènements : «Lorsque mon épouse m’a appris la bonne nouvelle, j’avoue que j’ai été surpris. Vu le nombre de gens qui s’étaient inscrits, ma chance était très faible. De plus, Westman est une grande communauté. Je suis honoré de faire partie de ces 30 personnes récompensées pour notre engagement dans le social», partage le Mauricien. Connie Mc Clain, la femme de Kerselin Fumier, a été la première à apprendre la nouvelle.

Kerselin en compagnie de son épouse Connie et de leur fils Zachary.

Son parcours

Cela fait déjà neuf ans que Kerselin Fumier vit au Brandon, Manitoba. Divorcé et père de deux enfants, le quadragénaire s’est remarié à Connie Mc Clain. Ils sont les heureux parents du petit Zachary.

Sa réussite, il la doit à sa défunte mère Georgette. «J’ai débuté ma carrière professionnelle en tant que maçon. En 2008, lors du lancement d'Employment Program pour la migration circulaire, ma mère m’a conseillé de m’inscrire. Et c’est à la deuxième tentative que j’ai été sélectionné pour venir travailler dans une porcherie au Canada. J’ai également travaillé cinq années en tant que chauffeur de taxi et deux ans comme technicien. Je suis actuellement une formation intensive pour devenir agent correctionnel dans le centre  de Brandon, Manitoba», raconte-t-il.

Kerselin Furmier s’est engagé dans le social dès son plus jeune âge. Ancien membre du club sportif de Montagne-Blanche, également actif au sein du conseil de village de Montagne-Blanche, le Mauricien a maintenu son engagement social sur sa terre adoptive. Il est maintenant le président de la Mauritius Cultural Association Of Brandon. Son temps libre, il le consacre à l’entraînement de quelques jeunes de 10 à 13 ans, qui partagent comme lui la passion du ballon rond.

Kerselin Fumier aux côtés Larry Maquirre, membre de Parlement fédéral.
Photo souvenir des 30 nominés du «Canada 150 Volonteer Service Medaillon».

MCAB: une association de proximité

La Mauritius Cultural Association Of Brandon a vu le jour en 2010. L’association compte près d’une cinquantaine de familles. «Nous avons mis sur pied cette association afin de promouvoir la culture et l’héritage de l’ile Maurice. Nous voulons que les Canadiens découvrent la beauté de la culture mauricienne. Pour cela, chaque année, nous organisons des fêtes culturelles telles que le Divali, le Ougadi, la Noël, pour le petit bonheur des Mauriciens de Manitoba. Il est important de préserver nos racines pour la génération à venir.»  De plus, l’association apporte son soutien aux familles mauriciennes en difficulté.«Nous sommes toujours prêts à accorder notre soutien aux familles qui nécessitent de l’aide. Nous faisons des levées de fonds. Si un membre de l’association venait à perdre un parent à Maurice, nous allégeons leur fardeau financier s’ils doivent faire le déplacement et nous les soutenons dans ce moment difficile», ajoute Kerselin Fumier.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires