Vol avec violence sur une octogénaire: deux hommes arrêtés

Avec le soutien de
Les limiers de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Sud ont interrogé l’un des suspects, ce mercredi 5 juillet.

Les limiers de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Sud ont interrogé l’un des suspects, ce mercredi 5 juillet.

Ils sont soupçonnés d’avoir commis un vol avec violence chez une habitante de Vallijee âgée de 82 ans, le 24 juin. La police a procédé à l’arrestation de Wesley Steward Frivet, 37 ans, et Gaetan Jean Carver, 25 ans, mardi. Ces deux individus, domiciliés à Vallijee et Port-Louis. Ils ont comparu devant la justice ce mercredi 5 juillet et ont été reconduits en cellule policière.  

L’octogénaire était sous sa douche lorsqu’un homme qui portait un casque intégral a débarqué pour lui arracher sa chaine en or. Le malfrat a aussi emporté le portable de la victime avant de prendre la fuite. Son complice l’attendait sur une moto à l’extérieur.  

Interrogé par le sergent Rujub et les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Sud, sous la supervision du surintendant de police Behary, Wesley Steward a admis qu’il a conduit son ami chez l’octogénaire mais il n’a rien volé.  

Il a allégué que c’est Gaetan Jean Carver qui a commis le vol. Ce dernier n’a pas encore donné sa version des faits. Il sera interrogé en présence d’un avocat. 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x