[Document] PNQ: le National Wholesale Market coûtera Rs 370 millions

Avec le soutien de
La séance parlementaire a été marquée par une altercation entre Etienne Sinatambou et Shakeel Mohamed ce mardi 4 juillet.

La séance parlementaire a été marquée par une altercation entre Etienne Sinatambou et Shakeel Mohamed ce mardi 4 juillet.

La Private Notice Question (PNQ) a encore été très animée ce mardi 4 juillet.  Alors que Xavier-Luc Duval interrogeait le ministre Mahen Seeruttun au sujet du projet de National Wholesale Market, une altercation eu lieu entre le ministre Etienne Sinatambou et Shakeel Mohamed. Etienne Sinatambou a été prié de retirer les propos prononcés à l’encontre de la mère du député rouge Shakeel Mohamed.

L’intervention de Xavier-Luc Duval était axée sur l’institution du National Wholesale Market. Ce dernier voulait connaître les détails du coût, des travaux de construction et du financement du projet. En réponse, Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie a répondu que le projet coûtera Rs 370 millions. Le financement revient à une ligne de crédit de l’Inde.

Quant à la construction, les travaux débuteront en 2018. La durée est de 18 mois. D’ici juin 2019, le National Wholesale Market, situé à Belle-Rive sera opérationnel, a indiqué Mahen Seeruttun. Celui-ci fonctionnera tous les jours de 5 à 14 heures.

Le ministre a aussi souligné qu'en 2015, il avait rencontré tous les «stakeholders» pour ce projet et que contrairement à ce que fait croire le leader de l’opposition à l’effet que certains planteurs auraient des appréhensions, ces derniers sont en faveur du projet.

Pour ce qui est du prix des commissions pour les encanteurs, Mahen Seruttun déclare que le coût est à l’étude. Xavier-Luc Duval a voulu savoir sur quelles bases les étals seront octroyés et si les planteurs des propriétés sucrières seront eux aussi présents à Belle-Rive. Le ministre de l’Agro-industrie devait affirmer que tous ceux produisant des légumes pourront venir vendre leurs produits.

Xavier-Luc Duval a alors demandé s’il y aura une compétition entre les petits et les gros planteurs. Mahen Seeruttun a signifié que tel était toujours le cas.  «Je n’ai jamais entendu parler d’abus», a-t-il ajouté. Le fait que le marché soit délocalisé à Belle-Rive risque d’impacter sur le prix des légumes, a affirmé le leader de l’opposition. Ce qui fait que ce projet risque d’être un éléphant blanc, a-t-il précisé. Mahen Seruttun a soutenu que le fait de défendre ce projet puis de se rétracter est de la pure démagogie. Car, a-t-il rappelé, en 2008-2009, l’ancien régime avait alors commandité un rapport sur ce projet au coût de Rs 5 millions, et ce en tant que gouvernement responsable.

Le leader de l’opposition a souligné que le ministre de l’Agro-industrie est déconnecté de la réalité des planteurs. Ce à quoi Mahen seruttun devait répondre qu’il a le soutien de la majorité des cultivateurs pour ce projet.

La PNQ de ce mardi 4 juillet axée sur le National Wholesale Market. by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité

Ambiance houleuse à l’Assemblée nationale ce mardi 4 juillet. Une séance marquée par le clash de Shakeel Mohamed et Etienne Sinatambou ou encore le règlement de compte de Mahen Jhugroo et les députés du PMSD. Retrouvez les moments forts des travaux parlementaires de ce mardi.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires