Deco Baz: dans le monde de Sarah Coowar

Avec le soutien de

A l’âge de 16 ans, Sarah Coowar a décidé de faire de sa passion un moyen de se faire un peu d’argent de poche. Elle a donc créé Deco Baz. Son amour pour les décorations a commencé quand elle a proposé à sa mère de s’occuper des décorations pour la première communion de son frère. Avec l’aide des tutoriels déco de YouTube, elle a pu créer des décorations pour l’évènement. Et depuis, elle ne s’est pas arrêtée. 

Pour faire ses décorations, Sarah fait beaucoup de recyclage, elle utilise des «jars», des coquillages, beaucoup de papier, du papier mousseline, du papier crêpe, du fil, des bâtonnets de sucettes et tout le nécessaire basique comme la colle et la peinture. Elle utilise tout ce qu’elle peut. Dotée d’une grande créativité, elle laisse son imagination faire les choses. 

Créations variées

De grosses boules faites de fil, des fleurs en papier mousseline, des guirlandes de papier ou même un bocal décoré de coquillages. Ces créations, qui sont variées et toutes plus belles les unes que les autres, ravissent ses clients. Une de ses clientes, Patricia Hope se dit très satisfaite du résultat final des produits. «Sarah a des doigts de fées, elle réalise tout ce qu’on lui demande de faire.» 

Maintenant, plus besoin de vidéo ; rien qu’en regardant une photo, elle sait déjà si elle pourra reproduire la déco ou pas. C’est quand Sarah s’est mise à fabriquer des décorations pour les fêtes de Noël et les anniversaires pour sa famille que les gens ont commencé à lui demander d’en faire autant pour eux. A ce moment, elle s’est dit qu’elle créera une page Facebook spécialement pour ses créations. 

Deux mariages à son actif

«Au début c’était dur car je n’avais pas vraiment une clientèle solide et je devais donc jongler entre études et travail», témoigne Sarah. Grâce au soutien de sa famille et de ses amis, elle n’a pas baissé les bras. «Je me fais non seulement une clientèle mais la qualité de mes produits s’améliore aussi.» Satisfaite de son travail, elle a une vingtaine d’anniversaires, quelques premières communions et confirmations ainsi que deux mariages à son actif.  

Petit à petit et de bouche à oreille, elle a réussi à se faire connaître et à construire sa propre clientèle. Les gens la contactent et lui expliquent ce qu’ils recherchent et de là, elle voit ce qu’elle peut faire en les conseillant et en leur proposant d’autres idées de décorations. «En général cela varie selon le thème de l’évènement en question», fait-elle remarquer.

Longues heures

Sarah Coowar

Depuis qu’elle a terminé l’école, elle se consacre uniquement à la décoration qui est sa passion et à l’atelier pour enfants qu’elle ouvrira bientôt. Restant parfois debout jusqu’à fort tard, ciseaux et peinture à la main, elle a toujours un sentiment de fierté quand elle voit la réaction des clients lorsqu’ils viennent récupérer leurs décorations. «Je suis dans ma bulle quand je travaille, je ne vois pas le temps passer car j’aime ce que je fais. J’ajoute toujours ma petite touche personnelle pour que chaque client ait quelque chose de différent.»

Un atelier d’art pour les enfants 

Sarah Coowar ouvrira bientôt un atelier pour les enfants les samedis afin qu’ils puissent s’instruire de façon créative. Loin de la nouvelle technologie, les enfants pourront s’amuser à travers une activité saine qui leur permettra aussi de se faire de nouveaux amis. «C’est aussi une occasion pour les parents de se détendre en sachant que leurs enfants sont entre de bonnes mains. Je pense que les parents cherchent un moyen pour que les enfants s’amusent sans portable ni ordinateur.»

L’atelier se fera en deux séances. La première, destinée aux enfants âgés de 3 à 6 ans, se fera de 12 h 30 à 14 heures. La seconde, qui durera de 14 h 30 à 16 h 30 et qui inclut le goûter, a été conçue pour les enfants âgés de 7 à 13 ans. Les séances consisteront en du coloriage, de la peinture, de la création de décorations et de la pâte à modeler pour les plus petits. Les enfants repartiront avec leurs œuvres.

La première séance coûtera Rs 200 et la seconde Rs 300. Les parents ayant plus d’un enfant bénéficieront d’un package.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires