Saisie de drogue à l’aéroport: le «passeur» malgache se rend

Avec le soutien de
Le constable Basana-Reddi avait été arrêté le 12 juin, suivant ses mouvements suspects à l’aéroport.

Le constable Basana-Reddi avait été arrêté le 12 juin, suivant ses mouvements suspects à l’aéroport.

C’est un nouveau pas en avant dans l’enquête sur les 1 260 grammes d’héroïne retrouvés dans un entrepôt du Passport & Immigration Office (PIO), à l’aéroport de Plaisance. Ramahaimandimby Andry Andriamalala, un Malgache de 42 ans, s’est constitué prisonnier au quartier général de l’Anti-Drug & Smuggling Unit (ADSU), aux Casernes centrales, mardi matin 27 juin. Soit 16 jours après cette saisie. Le présumé passeur avait été identifié par le constable Moonsamy Govindasamy Basana-Reddi.

Mardi, c’est accompagné de son homme de loi, Me Siddhartha Hawoldar, que le Malgache, un directeur de compagnie, s’est rendu aux Casernes centrales. Il a été placé en détention et sera traduit devant le tribunal de Mahébourg ce mercredi matin 28 juin. Une accusation provisoire d’importation d’héroïne a été retenue contre lui.

Comment l’étau s’est-il resserré autour de Ramahaimandimby Andry Andriamalala ? Le ressortissant malgache était activement recherché depuis la découverte de la drogue dans l’entrepôt du PIO durant la journée du lundi 12 juin. Après sa descente d’avion, il avait été vu quittant les toilettes situées dans le hall d’arrivées, vis-à-vis du comptoir de l’immigration. Peu après le constable Basana-Reddi, affecté au PIO, avait été vu entrant et sortant de cette pièce à plusieurs reprises. Ce manège avait suscité l’attention des policiers de l’ADSU en poste à l’aéroport, de même que des éléments de la Customs Anti-Narcotic Section.

La police soupçonne donc Ramahaimandimby Andry Andriamalala d’avoir déposé deux sachets en plastique contenant la drogue, d’une valeur de Rs 18,9 millions, dans les toilettes pour qu’ils soient récupérés par le constable, âgé de 40 ans. Les enquêteurs n’ont pas inquiété le directeur de compagnie lorsqu’il a quitté l’aéroport ce jour-là, sachant que celui-ci aurait à retourner à l’aéroport pour quitter le pays. Néanmoins un avis de recherche avait été émis contre lui.

L’autre suspect dans cette affaire, le patron de Gloria Fast Food, Shahebzada Azaree, a regagné sa cellule au centre de détention de Vacoas, hier après-midi. Il avait été admis à l’hôpital Dr A.G Jeetoo, à Port-Louis, vendredi.

Shahebzada Azaree avait été arrêté à son domicile au Hochet, Terre-Rouge, au matin du jeudi 22 juin. Cela après qu’il a été incriminé par le constable Basana-Reddi. Ce dernier a confié aux enquêteurs de la brigade antidrogue que c’est le patron de Gloria Fast Food qui l’avait chargé de récupérer les deux sachets d’héroïne à l’aéroport. Et, suivant son arrestation, Shahebzada Azaree a été identifié par le constable Basana-Reddi au cours d’un exercice de confrontation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires