Drame familial à Floréal: Aldo Papé regrette son acte

Avec le soutien de
Aldo Papé à son arrivée à la Bail and Remand Court, lundi 26 juin.

Aldo Papé à son arrivée à la Bail and Remand Court, lundi 26 juin.

Aldo Papé arrive difficilement à accepter qu’il a tué son père. Cet homme de 34 ans, qui devait s’envoler pour la France ce samedi, a comparu devant le tribunal de Curepipe, ce mardi 27 juin, sous une accusation provisoire d’assassinat.

Il a été reconduit en cellule policière. L’autopsie effectuée par le Dr Maxwell Monvoisin, Principal Police Medical Officer, a attribué le décès à une hémorragie provoquée par une lacération de l’intestin. Audrey Papé, la mère d’Aldo Papé, a été transportée à l’hôpital Victoria pour y recevoir des soins, lundi matin. Mère et fils ont assisté aux funérailles d’Hervé Papé à la Chapelle St-Jean Bosco, sous forte escorte policière, ce mardi.

Aldo Papé a expliqué, lors de sa déposition, qu’il s’en est pris à son père dans un moment de colère. Son père un sculpteur talentueux qui aurait été sous l’influence de l’alcool aurait commencé à malmené sa mère. C’est lorsque celui-ci s’était affaissé qu’il a réalisé la gravité de la situation. Il a soutenu qu’à aucun moment, il n’avait l’intention de faire du mal à son père, encore moins de le tuer.

L’enquête policière dans cette affaire est placée sous la supervision de l’assistant commissaire de police, Chandan Ramkeelawon, le Divisional Commander.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires