Politique: la fête nationale de l’Eid-ul-Fitr boycottée par des députés

Avec le soutien de
Aadil Ameer Meea, Reza Uteem, Shakeel Mohamed et Osman Mahomed boycotteront la cérémonie de l’Eid Milan Party.

Aadil Ameer Meea, Reza Uteem, Shakeel Mohamed et Osman Mahomed boycotteront la cérémonie de l’Eid Milan Party.

La cible : Pravind Jugnauth. En guise de protestation à l’encontre du Premier ministre, des députés du Parti travailliste et du Mouvement militant mauricien boycotteront la fête nationale de l’Eid-ul-Fitr qui sera célébrée ce lundi 26 juin à la Sunni Razvi Academy, à Port-Louis. Car à cette occasion, le chef du gouvernement prendra la parole.

«C’est un Premier ministre indigne, un Premier ministre l’imposte, et on réclame sa démission. On ne va pas aller perdre notre temps à l’écouter», déclare le député mauve Aadil Ameer Meea. Ce dernier ainsi que Reza Uteem, Shakeel Mohamed et Osman Mahomed sont ceux qui boycotteront la cérémonie de l’Eid Milan Party cette année.

Par ailleurs, Shakeel Mohamed estime que le Premier ministre a eu un manque de considération envers les députés musulmans, au Parlement. Les députés avaient fait une requête officielle pour que la séance parlementaire du mercredi 21 juin prenne fin tôt, afin qu’ils puissent accomplir les rituels du ramadan. Requête qui leur a été refusée. «Il a voulu tout finir mercredi, car sa priorité, c’était le jugement de la Cour suprême, jeudi, sur l’affaire MedPoint», avance le député travailliste.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires