Contrefaçon: deux mineurs arrêtés avec de faux billets de Rs 1,000

Avec le soutien de
Deux adolescents ont présenté de fausses coupures de Rs 1 000 à des commerçants jeudi.

Deux adolescents ont présenté de fausses coupures de Rs 1 000 à des commerçants, jeudi.

Deux mineurs ont été appréhendés durant la journée de jeudi 22 juin. Et les deux pour la même raison : ils avaient une fausse coupure de Rs 1 000 en leur possession. Le premier, 16 ans, a été interpellé dans un magasin à la rue La Reine, Port-Louis, où il tentait de s’acheter un fidget spinner. L’autre jeune homme, lui, voulait se procurer des cigarettes dans une boutique à Bain-des-Dames. Après leur interrogatoire, ils ont tous deux pu regagner leur domicile.

C’est vers midi que l’adolescent de 16 ans s’est rendu au magasin, en compagnie de Désiré Miguel, un vigile de 26 ans habitant Port-Louis. Il a introduit ce dernier comme étant son frère. Après avoir choisi le jouet, le mineur, un habitant de Roche-Bois, a indiqué au commerçant que son «frère» réglera la note.

Désiré Miguel a alors tendu le billet de Rs 1 000 au commerçant. Celui-ci n’a pas tardé à remarquer que la coupure était fausse. La police de Pope Hennessy a été alertée et les deux individus ont été interpellés.

Les suspects ont été conduits au poste de police. Interrogé, l’adolescent a expliqué qu’il avait ramassé l’argent dans la rue. Quant au vigile, il a indiqué, en présence de son homme de loi, qu’il n’a fait que «présenter le billet que lui avait remis son ami». Les deux suspects ont, par la suite, été autorisés à rentrer chez eux. Le faux billet, portant le numéro de série AV0055159, a été sécurisé par la police.

C’est un peu plus tard, jeudi, que l’autre mineur a été interpellé. Le boutiquier à Bain-des-Dames a alerté la police. Il a indiqué que l’adolescent a présenté un faux billet de Rs 1 000 pour s’acheter des cigarettes.

La police de Bain des Dames a alors interrogé le jeune homme. Ce dernier a soutenu que ce sont ses amis qui lui ont remis la coupure, qui portait le numéro de série AK135573. Il a pu regagner son domicile après son interrogatoire. L’enquête se poursuit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires