Atteinte de leucémie: Amy Fanny, la petite fille courage

Avec le soutien de
La famille de la petite met tout en œuvre pour la sauver.

La famille de la petite met tout en œuvre pour la sauver.

Cela fait cinq jours depuis que la petite Amy Fanny, 4 ans, s’est envolée pour l’île de la Réunion pour suivre son traitement contre la leucémie. Nicolas Fanny, l’oncle de la fillette, explique que «c’est une dure et douloureuse épreuve pour toute la famille, principalement ses parents». Toutefois, affirme ce dernier, «moralement Amy est très forte. Elle a une force surhumaine et garde sa joie de vivre malgré tout ce qu’elle endure».

En effet, depuis qu’elle est à l’île sœur, les journées de la petite fille sont occupées par des examens médicaux et des protocoles à suivre. Sa mère et son père, qui sont à son chevet, confient que ce n’est pas chose facile. «Pas plus tard que vendredi, Jean-Noël, le père d’Amy, m’a appelé pour me dire que tout cela est difficile pour lui. Toutefois, il garde le moral pour sa fille», a fait ressortir Nicolas Fanny. 

Victoria, la sœur aînée d’Amy est, elle aussi, très affectée par cette situation. Elle ne cesse de pleurer. «Elle est de nature réservée, elle ne s’exprime pas beaucoup. Mais cela arrive qu’elle craque. Elle arrive difficilement à gérer tout cela», poursuit l’oncle de la fillette.

À Maurice, la famille Fanny est également angoissée. «Pendant la journée nous ne savons pas ce qui se passe. Jean-Noël nous appelle uniquement le soir pour nous donner des nouvelles d’Amy. L’attente est parfois insupportable.» Mais, une chose est sûre, les Fanny ne comptent pas baisser les bras. Ils gardent espoir que la petite battante sera de retour parmi eux prochainement et en bonne santé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires