[Audio] Anil Gayan: «Il faut reconnaître la contribution des expatriés à l’industrie touristique»

Avec le soutien de
Jean-Louis Pismont, président de l'AHRIM, le ministre du Tourisme Anil Gayan et Jocelyn Kwok, le directeur-général de l'AHRIM, le 22 juin 2017 à l’hôtel Le Paradis au Morne.

Jean-Louis Pismont, président de l'AHRIM, le ministre du Tourisme Anil Gayan et Jocelyn Kwok, le directeur-général de l'AHRIM, le 22 juin 2017 à l’hôtel Le Paradis au Morne.

Jean-Louis Pismont a été reconduit à la présidence de l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM) ce jeudi 22 juin 2017. C’est ce qui est ressorti de l’assemblée générale annuelle de l’association à l’hôtel Le Paradis au Morne. Lors de son discours à l’occasion de cette assemblée générale annuelle, le ministre du Tourisme, Anil Gayan, a mis l’accent sur l’apport des expatriés à l’industrie touristique. Il répondait à l’une des principales critiques des syndicats contre l’industrie. 

«Le tourisme est un secteur ouvert sur le monde et je suis contre le nombrilisme passéiste», a soutenu Anil Gayan. Et de plaider pour que les expatriés offrent des «formations pointues» aux Mauriciens. Il s’est également dit en faveur de la présence de caméras dans les hôtels et cela pour des raisons de sécurité. Parlant des Chagos, le ministre du tourisme a fait valoir la volonté du gouvernement de développer les îles de l’archipel. 

Autre point important évoqué par le ministre: il a tenu à rassurer les hôteliers sur les projets d’aquaculture. Anil Gayan a promis que le gouvernement ne fera rien pour mettre en péril l’industrie touristique mauricienne. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires