Commission drogue: «C’est Me Gulbul qui m’a appelé pour défendre ma nièce Amina Jeeva»

Avec le soutien de
(En partant dans le sens des aiguilles d'une montre à partir de la gauche en haut) L'avocat Raouf Gulbul, Noor Goolam Jeeva, Altaf Jeeva et Anwar Jeeva qui sont respectivement l'oncle, le frère et le père de la détenue Amina Jeeva.

(En partant dans le sens des aiguilles d'une montre à partir de la gauche en haut) L'avocat Raouf Gulbul, Noor Goolam Jeeva, Altaf Jeeva et Anwar Jeeva qui sont respectivement l'oncle, le frère et le père de la détenue Amina Jeeva.

«Je ne sais pas où Me Gulbul a eu mon numéro.» Ce sont les propos de Noor Goolam Jeeva, oncle de la détenue Amina Jeeva, devant la commission d’enquête sur la drogue ce jeudi 22 juin.

Noor Goolam Jeeva a été confronté à la déposition qu’il avait donnée à la police à la suite de l’arrestation de sa nièce en 2005. Celle-ci avait affirmé être la fiancée du caïd Peroomal Veeren  pour lui rendre visite à la prison. Paul Lam Shang Leen a été interpellé par les circonstances selon lesquelles les services de Me Gulbul ont été retenus dans cette affaire. «C’est Me Gulbul qui m’a contacté pour me dire qu’il défendra ma nièce. Je n’ai jamais donné un sou à Me Gulbul», a avancé le témoin.

«Mo regreté ki mo ser inn konn sa Veeren la. Li enn démon.»

Le père d’Amina Jeeva, Anwar Jeeva, et son frère, Altaf, ont également déposé devant Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs. Altaf Jeeva avait également été arrêté. Il accompagnait sa sœur en prison lorsqu'elle rendait visite à Peroomal Veeren. «Li ti contan Veeren», a t-il déclaré. Altaf Jeeva a expliqué qu’il était revenu sur ses déclarations contre Peroomal Veeren par crainte de représailles. «Mo regreté ki mo ser inn konn sa Veeren la. Li enn démon.»

Altaf Jeeva était détenu en prison 14 mois mais n’a jamais été condamné. «Vous avez eu de la chance», lui a soutenu Paul Lam Shang Leen.

Par ailleurs, le père et le fils ont nié avoir contacté des avocats car ils n’avaient pas les moyens. «Amina in dir ki so boss in rod avocat», a signalé Anwar Jeeva.

Publicité
Publicité

Il n’est pas le seul avocat cité lors des auditions devant la Commission d’enquête sur la drogue mais il en est certainement le plus diversement commenté. Pour cause, plusieurs témoignages accablants jouent en sa défaveur. Retour sur cet avocat-politicien dont le nom est cité dans des affaires de drogues depuis plus de 20 ans.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires