Parlement: l’examen des dotations budgétaires reprend ce matin

Avec le soutien de

Après avoir enchaîné les longues nuits, les députés retournent sur les bancs de l’Hémicycle ce mercredi 21 juin. Hier, c’est un Premier ministre fatigué qui a renvoyé la poursuite des examens en comité des différents ministères à 00 h 45 pour ce matin à 10 heures.

Après avoir fait son summing-up sur les débats budgétaires, Pravind Jugnauth a notamment dû répondre à plusieurs interrogations sur le bureau du Premier ministre, le ministère des Finances et le bureau du ministre mentor, hier soir. Ce, car le titulaire de ce ministère, sir Anerood Jugnauth se trouve à l’étranger. Un exercice qu’il a commencé vers 18 heures.

Pravind Jugnauth était tantôt agacé par les réponses fournies par les fonctionnaires, tantôt par les questions elles-mêmes. Aux fonctionnaires, il répondait souvent «J’ai déjà cette réponse», en faisant comprendre aux membres de l’opposition qu’il fera circuler les élements d’information demandés une fois qu’il en aura.

Parmi les questions qui ont énervé le Premier ministre, l’on retrouve notamment celle de Reza Uteem qui lui a demandé les raisons pour lesquelles le budget du Chagossian Welfare Fund sera réduit pour la prochaine année financière. Pravind Jugnauth n’a pas pu obtenir de réponse des fonctionnaires. Ce sont surtout les députés Veda Balloomoody et Reza Uteem du MMM et Patrice Armance et Salim Abass Mamode  du PMSD qui ont été actifs mardi soir.

A l’heure de l’ajournement des travaux, Alan Ganoo a fait un plaidoyer pour l’introduction de la langue Kreol au Parlement. Il a annoncé plusieurs phrases en Kreol et la Speaker l’a rappelé à l’ordre en lui faisant comprendre : «It is not yet.» Et Pravind Jugnauth a répondu qu’il faut mettre une logistique en place avant de songer d’introduire la langue Kreol au Parlement.

Lors de cet examen des dotations budgétaires, le Premier ministre a notamment indiqué que le projet de passeports biométriques a été gelé. Voici un condensé des autres sujets évoqués : 

Rs 7 M pour neuf conseillers du PMO

Une question de Roshi Bhadain sur l’item extra assistance dans les dotations budgétaires du bureau du Premier ministre a révélé le montant des rémunérations de neuf conseillers du PMO. Ainsi pour 2016-2017, Rs 7 millions étaient prévues pour Bhinod Bacha, Jean-François Chaumière, Ali Dahoo, Prakash Maunthrooa, Dario Thumia, Rendhee Veeren, Sarah Rawat- Currimjee, Rudy Veeramundar et un dénommé Appadoo. Ce montant passe à Rs 11 millions pour l’année financière 2017-2018.

Re-enter la partielle au no. 18

Alors que les dépenses de la commission électorale étaient passées en revue, l’élection partielle au no. 18, Belle-Rose–Quatre-Bornes, a été abordée par le député du Mouvement militant mauricien, Rajesh Bhagwan. Ce dernier voulait savoir du Premier ministre, le coût estimé d’une telle élection et si le commissaire électoral avait entamé les préparatifs. Même si Irfan Rahman, présent dans l’Hémicycle, avait déjà fait parvenir les réponses à Pravind Jugnauth, ce dernier a eu ceci comme réponse : «Quand il y aura une partielle, la commission électorale s’en occupera.»

Pravind Jugnauth : «Les téléphones des parlementaires pas sur écoute»

L’opposition est restée sur sa faim sur les nouveaux équipements du National Security Service (NSS). Salim Abbas Mamode, Roshi Bhadain et Jean-Claude Barbier ont voulu, tour à tour, avoir des détails du Premier ministre sur la hausse de la dotation budgétaire pour les équipements de sécurité du NSS, passant de Rs 1,5 million en 2016/2017 à Rs 5,5 millions en 2017/2018. Sauf que Pravind Jugnauth les a tous référés à une précédente question parlementaire sur le sujet. Seule garantie donnée par le chef du gouvernement sur une question de Rajesh Bhagwan : «les téléphones des parlementaires ne sont pas sur écoute».

Rs 25 millions pour l’accès aérien

La promotion «intensive» de l’accès aérien en Afrique et en Asie a coûté Rs 25 millions. C’est ce qu’a déclaré Pravind Jugnauth à une question de Rajesh Bhagwan sur cette provision.

PMO : Rs 16 millions en frais juridiques

Le bureau du Premier ministre a dépensé pour la dernière année financière, Rs 16 millions en échange de conseils légaux étrangers sur des sujets liés à la souveraineté, entre autres attributions spécifiques.

Rs 7 millions décaissées pour la Vision 2030

Le Blueprint de la Vision 2030 a coûté Rs 7 millions. De ce montant, Rs 3 millions ont été payées à la Singapore Corporation Enterprise et Rs 2 millions pour une campagne de sensibilisation et de mise en oeuvre. Provision a été faite pour une somme additionnelle de Rs 7 millions durant la présente année financière.

Dev Beekharry toujours membre de la GRA

C’est la réponse de Pravind Jugnauth à Rajesh Bhagwan. Ce dernier voulait savoir si le conseiller du ministre mentor sir Anerood Jugnauth siégeait toujours sur le conseil d’administration de la Gambling Regulatory Authority (GRA) après ce qui est ressorti de la Private Notice Question de Xavier-Luc Duval concernant le rapport préliminaire sur les courses hippiques. A savoir, que Dev Beekharry avait reçu une copie de ce document.

Rs 25 millions pour le budget du PMO

Le budget du PMO a été voté pour l’année financière, à 22h40 hier soir. Celui-ci sera de Rs 25 millions. Ce qui a été retenu, un nouveau bâtiment sera construit à La Tour- Koenig, toujours pour abriter l’imprimerie du gouvernement.

Publicité du gouvernement: motus et bouche cousue

A une question de Rajesh Bhagwan, le Premier ministre a affirmé qu’il n’est pas en mesure de dévoiler la liste détaillée des montants alloués à des quotidiens ainsi qu’à des médias en ligne pour la publication des avis publics («public notices»). L’argument de Pravind Jugnauth est qu’il y a toujours un cas en cour par rapport à la publicité gouvernementale, soit l’affaire La Sentinelle contre le gouvernement.

Publicité
Publicité

Le coup d’envoi des débats budgétaires a été donné, lundi 12 juin. C’est le leader de l’opposition qui a été le premier à prendre la parole. S’en sont suivis des «Order ! Order !» répétitifs de la Speaker Maya Hanoomanjee, les prises de bec, les piques lancées du côté du gouvernement comme celui de l’opposition… Retour sur cette semaine houleuse au sein de l’hémicycle.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires