Ivan Collendavelloo: «Le CEB deviendra bientôt une compagnie»

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo a été le seul orateur lors de la première tranche des travaux parlementaires, ce mardi 20 juin.

Ivan Collendavelloo a été le seul orateur lors de la première tranche des travaux parlementaires, ce mardi 20 juin.

Deux heures, un record. Le Deputy Prime minister et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, a monopolisé la première tranche des travaux parlementaires, ce mardi 20 juin. Il intervenait sur le budget 2017-2018.

Faire du Central Electricity Board (CEB) une compagnie. C’est l’objectif d’Ivan Collendavelloo. En 2016, le CEB n’a fourni que 43 % de la production d'électricité alors que 57 % provenaient des IPPS. «Ce n’est pas logique que le CEB soit le seul à déterminer les tarifs d’électricité. Je travaille sur un projet de ‘corporatization’ que je soumettrai au Premier ministre. Depuis l’arrivée du gouvernement au pouvoir il n’y a pas eu de blackout. We have silenced all cries of blackout.»

Le Deputy Prime minister a aussi annoncé que des ingénieurs étrangers seront bientôt recrutés. Il y a un gros manque de main d’œuvre, a affirmé Ivan Collendavelloo. Autre souci du ministère des Services publics, l’utilisation des climatiseurs, car elle ne fait qu’augmenter.

Autre sujet abordé : la réforme du secteur de l’eau. Le ministre a soutenu avoir eu l’accord d’agences internationales pour financer les projets. Le financement se fera en forme de ‘grant’ en dollars. Par ailleurs, les travaux au Bagatelle Dam seront complétés vers la fin de ce mois. «Aujourd’hui 84 % des habitants de l’Est reçoivent de l’eau sans interruption.»

En ce qu’il s’agit de sa circonscription, le no 19, Ivan Collendavelloo a souhaité remettre les points sur les i. «Il y a la construction des drains, un jogging track, rénovation NHDC, Camp Le vieux et Metro Express. La ville de Beau Bassin -Rose Hill est en avance sur tous les projets», a-t-il fait ressortir.

Publicité
Publicité

Le coup d’envoi des débats budgétaires a été donné, lundi 12 juin. C’est le leader de l’opposition qui a été le premier à prendre la parole. S’en sont suivis des «Order ! Order !» répétitifs de la Speaker Maya Hanoomanjee, les prises de bec, les piques lancées du côté du gouvernement comme celui de l’opposition… Retour sur cette semaine houleuse au sein de l’hémicycle.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires