[Document] Parlement: l’affaire Betamax au centre de la PNQ

Avec le soutien de
Le pétrolier Red Eagle de Betamax, qui a créé la polémique entre le gouvernement et l’opposition.

Le pétrolier Red Eagle de Betamax  a créé une polémique entre le gouvernement et l’opposition.

(Mis à jour) Betamax n’en finit par de déchaîner les passions. Ce lundi 19 juin, Xavier-Luc Duval, le leader de l’opposition adressera la Private Notice Question (PNQ) de la séance parlementaire sur cette affaire, à l'Attorney General, Ravi Yerrigadoo.

Lors de sa PNQ, Xavier-Luc Duval demandera à Ravi Yerrigadoo si après la décision en faveur de Betamax Ltd, ce dernier peut indiquer si une réclamation de Rs 4,5 milliards a été reçue de cette entreprise. Deuxièmement, la PNQ sera axée sur l’approbation du Solicitor General au niveau de la procédure adopté pour la résiliation du contrat de Betamax en 2015.  Les détails des coûts économisés éventuellement suite à la fin du contrat de Betamax et la possibilité d’un appel logé contre la décision de l’arbitrage seront également à l’agenda de la question parlementaire.

Rappelons que suite à l’arbitrage délivré par le Singapore International Arbitration Centre, le 6 juin 2017, le gouvernement mauricien avait perdu et devrait selon les termes de son engagement auprès cette instance, payer $ 130 millions, soit un peu plus de Rs 4,5 milliards, ainsi que les intérêts et frais, donc quelque Rs 5 milliards de dommages à Veekram Bhunjun, le directeur de Betamax Ltd. Il s’agit en fait du propriétaire du "Red Eagle" un bateau qui avait été acheté spécifiquement dans le but d’approvisionner Maurice en produits pétroliers.

L’affaire Betamax a toujours été un sujet de discorde entre le gouvernement actuel et le leader de l’opposition. En effet, Xavier-Luc Duval, alors membre du gouvernement au moment où la résiliation du contrat de Betamax Ltd, a été évoquée, a expliqué qu’il s’est opposé à cette option. Et lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le samedi 17 juin, Etienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale et de l’Environnement, lui a donné la réplique.

Il a affirmé que Xavier-Luc Duval «n’a jamais supplié le gouvernement de ne pas résilier le contrat de Betamax pour le transport de produits pétroliers». Et le 12 juin, c’est sir Anerood Jugnauth qui est revenu sur toute cette affaire, au Parlement. Le ministre mentor a déclaré que le gouvernement a agi dans l’intérêt de la population en résiliant le contrat de Betamax. «La décision a été prise collectivement, avec Xavier-Luc Duval qui était au gouvernement», a souligné SAJ. Les échanges lors la séance consacrée à cette PNQ risquent « d’enflammer » l’hémicycle entre les membres du gouvernement et leur ancien collègue du cabinet.

Private Notice Question
Publicité
Publicité

La Private Notice Question de cette séance parlementaire du lundi 19 juin a fait mouche. Le dossier Betamax a suscité des passions des deux côtés de l’Hémicycle. Ravi Yerrigadoo a même évoqué l’«Official Secrets Act»pour ne pas divulguer l’avis du Solicitor General sur la résiliation du dossier Betamax. Retour sur cette séance parlementaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires