L'express leaks du dimanche 11 juin au vendredi 16 juin

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

Bande sonore et compagnie

Et ça recommence avec d’autres bandes sonores incriminantes en circulation. Après celle contenant les voix des conseillers d’un village du Nord, il s’agit cette fois-ci d’enregistrements où l’on entend quelqu’un réclamer un pot-de-vin à un contractuel. Ce serait l’oeuvre d’un groupuscule du Nord qui ne serait pas en bons termes avec le nouveau président du conseil de district de Rivière-du-Rempart.

Afin de limiter les dégats ?

Showkutally Soodhun avait annoncé à trois reprises lors de la séance parlementaire de ce jeudi qu’il irait dès le lendemain s’enquérir de la situation des squatters de Pointe-aux- ables. Toutefois, son bureau a annoncé dans un communiquéhier qu’une rencontre s’imposait entre le ministre des Terres et du logement, des représentants de la NHDC, le ministre des infrastructures publiques et des représentants de la National Development Unit avant d’effectuer la visite. Il y est aussi précisé que cela fait suite à une discussion avec le Premier ministre.

Le thermocup de la discorde

Alors qu’elle entame sa 51e année, Air Mauritius a amendé son service en économie en prélude de l’arrivéede l’A350. Dorénavant le thé/ café du passager est servi dans un thermocup en polystyrène. Cette modification est loin d’être au goût des membres d’équipage qui dénoncent le fait que le service ne soit pas ergonomique, prenne beaucoup plus de temps et augmente les déchets non recyclables.La direction serait en présence d’un rapport à ce sujet.

Les privilèges de la MBC

Depuis que le nouveau «board» de la MBC a été constitué, les journalistes sur le terrain déplorent ce qu’ils considèrent être les privilèges accordés aux journalistes de la station nationale. Notamment lors des fonctions officielles du Premier ministre. Le dernier événement en date, la rencontre entre les anciens détenteurs du plan SCBG et le Premier ministre. Seule la MBC a eu accès à l’intérieur du bâtiment du Trésor.

Au chat et à la souris

Rs 600 000. C’est le montant que doit ce député de la majorité à son ancien homme de loi. Le politicien avait retenu les services de l’avocat pour une affaire au civil alors qu’il poursuivait son ancien employeur pour licenciement injustifié. Ce, alors que la firme l’accusait de fraude. Cela fait près de quatre mois que le député joue à cachecache avec l’homme de loi.

Promesse reportée

Les animateurs du groupe Facebook «Gouvernement Parallèle de la Jeunesse mauricienne» avaient promis de révéler des captures d’écran d’une conversation compromettante entre un «Senior Adviser» du bureau du Premier ministre et une jeune femme. Et ce, le jour du discours du Budget. Ils n’ont pas tenu leur promesse. Ils auraient estimé que le «timing» n’était pas bon mais assurent que ce n’est que partie remise.

On n’a pas dit notre dernier mot

Il a eu vent que des journalistes s’intéressent à un contrat de nettoyage qu’une compagnie de l’État a alloué à un homme très proche du pouvoir. Ce membre de la direction de ladite compagnie a très vite rectifié le tir en transférant le contrat à une autre entité où le nom de ce B.S. n’apparaît pas. L’homme s’est réjoui, en petit comité, d’avoir désamorcé cette bombe à temps.

Inquiétude au barreau

Des avocats vivent dans la tension en ce moment. Ils appréhendent d’être convoqués par la commission d’enquête sur la drogue. Certains hésitent à se rendre à la prison pour rencontrer leurs clients, de peur de taper dans l’oeil de Paul Lam Shang Leen.

Imaginaire ou infâme ?

Son nom était cité comme acheteur potentiel de la MauBank lorsque la grève des anciens détenteurs du Super Cash Back Gold battait son plein. Pourtant, le nom du mystérieux lord Radhakrishna Murugan, qu’on avait présenté comme un richissime aristocrate anglais, ne figure nulle part dans le «House of Lords». D’ailleurs, son patronyme n’apparaît nulle part tout court et sa prétendue fortune encore moins. La seule information qui a été publiée sur lui l’associe à une fondation douteuse. Même les membres du gouvernement et la direction du National Property Fund Ltd n’ont jamais entendu parler de lui. La question qui se pose est : est-il le fruit de l’imagination de quelqu’un ou est-ce un escroc ?

Piégé par la grille

Un policier affecté aux services de sécurité de l’Assemblée nationale se demandait pourquoi son détecteur de métaux sonnait continuellement au niveau des tibias d’un individu. Cela, bien que le visiteur ait vidé ses poches. Inquiet de cette situation, il est allé jusqu’à demander à l’individu de lever son pantalon de peur qu’il y ait des objets cachés. Ce n’est que lorsque ses collègues ont éclaté de rire que l’individu s’est rendu compte que la personne se tenait juste devant une grille métallique.

Échec en interne

Certains cadres du Parti travailliste ne sont guère satisfaits de l’organisation de la conférence de presse du parti, mardi, à Bagatelle. Ils disent que le jour a été mal choisi pour tenir cet exercice, alors que l’attention était braquée sur les travaux parlementaires. De plus, ils soutiennent que la conférence n’a pas eu le succès escompté sur les réseaux sociaux.

Le prochain ambassadeur

Le nom de Vijayen Valaydon est cité dans certains milieux comme le prochain ambassadeur de Maurice à Paris. Celui-ci a exercé comme directeur adjoint de l’université des Mascareignes. Devra-t-il commencer à faire ses bagages ?

L’affaire Sicart donne des idées

L’affaire Sicart est suivie de près par le gouvernement. Si, en l’absence d’un traité d’extradition, la loi internationale contre le blanchiment d’argent permet de déporter le couple français, certains à l’hôtel du gouvernement estiment que le même principe pourrait s’appliquer à Dawood Rawat (photo) si on établit le délit financier.

Koz kozé des anciens alliés

Il semblerait que les «koz kozé» entre le PMSD et le PTr aient repris depuis quelque temps. D’ailleurs, la position prise par l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, face à son ancien allié Xavier-Luc Duval n’est pas passée inaperçue. Il l’a défendu sur le dossier de Betamax.

Fuites devant

Le plan de la maison d’une très haute personnalité du pays a atterri dans les salles de rédaction. Ce croquis, signé d’un architecte basé dans le Nord, donne non seulement un aperçu de la superficie de la propriété du VVIP mais également chaque coin et recoin du site. Comme quoi, tout y passe.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires