Débats budgétaires: Betamax, Metro Express, le sega tambour à l’agenda

Avec le soutien de

Les débats budgétaires se poursuivront ce vendredi 16 juin.

La séance parlementaire du jeudi 15 juin a aussi été marquée par les différents discours des députés de la majorité et de l’opposition. 

Thierry Henry : «Le gouvernement a sali la mémoire de sir Gaëtan Duval» 

Pour Thierry Henry, le Budget 2017-18 peine à répondre aux besoins réels de la population, étant surtout ponctué de promesses populistes, tels que la Negative Income Tax. Le député bleu n’a pas non plus manqué de critiquer le gouvernement à la suite du changement de nom de l’aéroport de Rodrigues. «Le gouvernement a sali la mémoire de sir Gaëtan Duval.» Par ailleurs, il a ajouté que les artistes ont également été laissés pour compte.

Raffick Sorefan: «L’État a économisé Rs 32 milliards après l’épisode Betamax» 

Raffick Sorefan est catégorique : la rupture du contrat de Betamax a permis au gouvernement de faire des économies. Et celles-ci dépassent de loin les Rs 5 milliards qui devront être payées à Vikram Bhunjun. Selon le député du n°15, l’État a économisé «Rs 32 milliards en rompant le contrat avec Betamax».

Osman Mahomed: «L’accord de Paris absent du Budget» 

Pour Osman Mahomed, député rouge et ancien Executive Chairman de la commission Maurice Île Durable, le Budget aurait dû faire mention de la position de Maurice concernant l’accord de Paris sur le changement climatique. Et des mesures pour concrétiser celui-ci. Notamment après que les États-Unis ont décidé de se retirer de l’accord. Il a rappelé que Maurice fait partie des pays les plus vulnérables au changement climatique. Du reste, il estime que le Budget est «half-baked», présenté par un «ministre des Finances à temps partiel».

Pradeep Roopun : «Le Sega Tambour bientôt patrimoine immatériel de l’UNESCO» 

Le ministre de la Culture Pradeep Roopun s’est réjoui des nombreuses mesures annoncées dans le Budget en faveur des artistes. Il a parlé de quelques développements qui devraient avoir lieu dans son secteur. «Le Sega Tam- bour bien partie pour devenir un patrimoine immatériel de l’UNESCO», a-t-il déclaré. D’ajouter qu’une conférence avec des ministres de l’Afrique de l’Est pour parler de l’importance de l’héritage culturelle est également prévue.

Francisco François: «Un Budget qui fait la part belle à Rodrigues» 

Le député de l’OPR Francisco François se dit plus que satisfait du Budget, notamment concernant l’importance accordée à Rodrigues. Il a demandé au gouvernement de mettre sur pied un «young leaders caucus» pour inciter les jeunes à rejoindre la politique. Francisco François a aussi souligné qu’il est de la responsabilité du gouvernement central de travailler avec l’assemblée régionale pour le développement de Rodrigues dans le respect des spécificités propres à la culture de l’île.

Malini Sewocksingh : «Les gros projets annoncés ne verront jamais le jour»

La député de l’opposition a été critique envers le budget. Pour Malini Seewocksing «nous avons hypothéqué l’avenir de nos enfants.» Et d’ajouter que le Children’s Bill n’est que du réchauffé dans le budget. «Il n’y a eu qu’une page mentionnant l’égalité du genre et le développement de l’enfant dans le budget.» Malini Seewocksing a aussi critiqué les projets de construction d’une piscine et du marché à Curepipe.

Sandhya Boygah: «Le Metro Express créera de l’emploi»

Pour Sandhya Boygah le budget propulsera Maurice vers la vision 2030 que préconise le gouvernement. La député a salué les différentes mesures présentées par Pravind Jugnauth et est d’avis que le Metro Express améliorera notre style de vie tout en créant de l’emploi. D’ajouter que «the process of reengineering our economy is on.» Sandhya Boygah n’a pas manqué d’égratigner l’opposition qui selon elle «ne comprend pas leur rôle.» 

Prem Koonjoo: «L’avenir se trouve dans l’économie océanique»

Le ministre de l’Economie océanique s’est dit fier du budget présenté par Pravind Jugnauth. Il a salué la vision de Pravind Jugnauth de vouloir éradiquer la pauvreté. Prem Koonjoo a aussi critiqué la presse qui selon lui fait du «India bashing» par rapport à la ligne de crédit de 500 millions de dollars américains envers le gouvernement mauricien. Le ministre est aussi revenu sur la croissance économique de son ministère en 2016. «L’avenir se trouve dans l’économie océanique», a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité

La Private Notice Question de cette séance parlementaire du lundi 19 juin a fait mouche. Le dossier Betamax a suscité des passions des deux côtés de l’Hémicycle. Ravi Yerrigadoo a même évoqué l’«Official Secrets Act»pour ne pas divulguer l’avis du Solicitor General sur la résiliation du dossier Betamax. Retour sur cette séance parlementaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires