Bhadain: démissionnera, démissionnera pas ?

Avec le soutien de
Selon une source parlementaire, si Bhadain ne démissionne pas aujourd’hui, il pourrait le faire après l’examen des dotations budgétaires.

Selon une source parlementaire, si Bhadain ne démissionne pas aujourd’hui, il pourrait le faire après l’examen des dotations budgétaires.

Jour-J pour Roshi Bhadain ? C’est ce vendredi 16 juin qu’il compte faire son discours sur le Budget de Pravind Jugnauth. Mais depuis quelques jours, la rumeur court qu’il est fort probable qu’il soumette sa démission comme député de la circonscription n°18 (Belle-Rose–Quatre-Bornes) peu après son intervention. Selon une source parlementaire, si cette démission ne survient pas aujourd’hui, il se peut qu’elle ait lieu après l’examen des dotations budgétaires.

Le leader du Reform Party a quitté l’hémicycle pendant la journée du jeudi 15 juin. Il a eu une longue réunion avec ses collaborateurs. Sollicité dans la soirée pour une réaction sur sa démission éventuelle, il a préféré maintenir le suspense. «Je préfère consacrer ma soirée à la préparation de mon discours», nous a-t-il répondu. Dans son entourage, on affirme qu’à hier soir, il réfléchissait toujours sur son avenir politique.

Dans les couloirs de l’Assemblée nationale, on insiste que Roshi Bhadain ne démissionnera pas sans s’être assuré que le Parti mauricien social-démocrate et le Parti travailliste (PTr) le soutiendront. D’ailleurs, nous apprenons que le parti de Xavier-Luc Duval n’alignera pas de candidat dans l’éventualité d’une partielle et le PTr pourrait lui emboîter le pas.

À l’express, Xavier-Luc Duval confie qu’aucune décision n’a pas été prise. «Si une partielle est confirmée, nous prendrons une décision», dit-il. De son côté, Navin Ramgoolam, lors d’une conférence de presse mardi, avait précisé que la démission de ce député n’était qu’une «théorie» à ce stade.

N’empêche qu’au sein du PTr, il y a deux écoles de pensée. Un groupe de jeunes soutient la candidature d’Arvin Boolell, alors que les anciens ont proposé le nom de Rajah Ramdaursingh, l’ancien Chairman de la State Bank of Mauritius.

La démarche de Roshi Bhadain sera également suivie par l’alliance MSM-ML. Il nous revient que Pravind Jugnauth a déjà tâté le pouls dans la circonscription n°18. Si le parti soleil doit aligner un candidat lors d’une partielle, il espère compter sur Benu Servansingh ou l’ambassadeur de Maurice en Russie, Shyam Khemloliva. Du côté du Mouvement militant mauricien, c’est Vijay Makhan qui a le soutien de la direction des Mauves pour briguer une partielle dans cette circonscription où il a une assise.

Publicité
Publicité

Roshi Bhadain a finalement mis sa menace à exécution ce vendredi 23 juin. Vers 18 h 30, la nouvelle de sa démission se répandait comme une traînée de poudre. Retour sur cette démission diversement commentée.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires