Raffick Sorefan: «Le gouvernement a économisé Rs 32 milliards en cassant le deal avec Betamax»

Avec le soutien de
Raffick Sorefan n’a pas tari d’éloge pour le gouvernement lors de son intervention ce jeudi 15 juin.

Raffick Sorefan n’a pas tari d’éloges envers le gouvernement lors de son intervention, ce jeudi 15 juin.

Il a fait l’éloge du gouvernement. Le député Raffick Sorefan a soutenu que celui-ci a bien fait de rompre le contrat avec Betamax. C’était lors des débats parlementaires à l’Assemblée nationale. Selon lui, le gouvernement a ainsi fait des économies de Rs 32 milliards.

Le député Francisco François s’est dit, lui, très satisfait des mesures du budget pour Rodrigues. Il a indiqué que le gouvernement central doit travailler de concert avec l’Assemblée régionale de Rodrigues afin de développer cette île. Le député souligne toutefois qu’il faut respecter l’île et ne pas agir en «donneur de leçon».

La ministre de l’Égalité des genres, Fazila Daureeawoo, a, elle aussi, salué les mesures du budget. Elle a notamment fait mention des efforts pour la lutte contre la violence domestique et pour la protection des enfants.

Du côté de l’opposition, le député rouge Osman Mahomed a qualifié le Budget 2017/2018 de «half-baked budget» et Pravind Jugnauth en tant que «part-time minister of Finance». Ce membre du Parti travailliste soutient que le budget ne contient rien de concret sur la position de Maurice sur l’accord de Paris alors que Maurice est un petit État insulaire. Par conséquent très vulnérable au changement climatique.

Chez le PMSD, Thierry Henry a fait ressortir que le budget ne contient que des promesses populistes. Il cite notamment la Negative Income Tax et affirme que le minimum wage rendrait cette mesure caduque. Il ajoute que le fonctionnement du CSR laisse plusieurs ONG dans le flou total.

Publicité
Publicité

La Private Notice Question de cette séance parlementaire du lundi 19 juin a fait mouche. Le dossier Betamax a suscité des passions des deux côtés de l’Hémicycle. Ravi Yerrigadoo a même évoqué l’«Official Secrets Act»pour ne pas divulguer l’avis du Solicitor General sur la résiliation du dossier Betamax. Retour sur cette séance parlementaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires