[Document] PNQ : les squatters de la cité Longère relogés cette année

Avec le soutien de
Showkutally Soodhun s’est expliqué sur le dossier des squatters au Parlement, ce jeudi 15 juin.

Showkutally Soodhun s’est expliqué sur le dossier des squatters au Parlement, ce jeudi 15 juin.

Un consultant a été désigné pour superviser les travaux pour le relogement des squatters de la cité Longère cette année, à Baie-du-Tombeau. Déclaration du ministre Showkutally Soodhun, ce jeudi 15 juin, au Parlement. Il répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval sur le dossier des squatters.

Les débuts des travaux sont prévus pour cette année. Les tenders ont déjà été envoyés et la date limite pour les applications est pour le mois de juillet. Showkutally Soodhun a aussi expliqué qu’une agglomération pouvant accueillir 75 familles sera construite. Le ministre du Logement et des terres a avancé qu’il va «monitor closely» la situation.

La situation des squatters de Port-Louis, Rivière-Noire et Grand-Port a aussi été abordée. Showkutally Soodhun a expliqué que 45 personnes de la capitale ne souhaitent pas être relogées alors que la situation de 62 autres squatters a été réglée. Au niveau du relogement sur les nouveaux sites, seule la région de Pointe-aux-Sables n’est pas encore équipée des commodités de base, telles que l’eau, l’électricité ou encore un système d’égouts. Le ministre a donné sa parole que ce sera le cas à la fin du mois de juin. Il compte effectuer une site visit, ce vendredi 16 juin.

Pour la région de Rivière-Noire, qui compte 232 squatters, 36 cas ont été régularisés, 132 personnes seront relocalisées alors que pour 64 cas, le ministère ne pourra changer la donne. Raison : ils sont sur les terres du ministère de l’Agro-industrie.

La région de Grand-Port compte, elle, 81 squatters. 63 personnes ont été relogées alors que la situation de 5 autres sera revue bientôt. Showkutally Soodhun a également expliqué qu’un comité a été mis sur pied pour régler la situation des squatters de La Ferme.

A une question du député Joe Lesjongard qui voulait savoir si les relogements étaient faits sur une base ethnique entre 2006 à 2014, le ministre a répondu : «It has always been like this. But I’ve never played any political game.»

Private Notice Question by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité

Le coup d’envoi des débats budgétaires a été donné, lundi 12 juin. C’est le leader de l’opposition qui a été le premier à prendre la parole. S’en sont suivis des «Order ! Order !» répétitifs de la Speaker Maya Hanoomanjee, les prises de bec, les piques lancées du côté du gouvernement comme celui de l’opposition… Retour sur cette semaine houleuse au sein de l’hémicycle.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires