Entreprises : instauration de normes internationales en matière de développement durable

Avec le soutien de
La Bourse de Maurice, à travers l’indice Semsi, suit la performance des sociétés qui ont fait du développement durable une de leurs priorités.

La Bourse de Maurice, à travers l’indice Semsi, suit la performance des sociétés qui ont fait du développement durable une de leurs priorités. 

Le monde des affaires à Maurice franchira une importante étape dans sa quête d’inscrire le concept de développement durable sur la liste de ses priorités. Ce jeudi 15 juin, à l’hôtel LUX* Belle Mare, sera lancé un séminaire d’une journée sur le programme d’action pour instaurer les normes préconisées par le Global Reporting Initiative (GRI). 

Le GRI est une organisation internationale indépendante dont le principal objectif consiste à venir en aide à des entreprises et les faire prendre connaissance de toute la mesure de l’impact des activités du monde économique sur les obligations qui sont indispensables pour soutenir un modèle de développement durable. Ce sont, entre autres, la nécessité de veiller à ce que les activités de développement économique ne constituent pas un facteur de dérèglement climatique, d’entorse aux droits humains et d’incitation à la corruption. 

Des entreprises mauriciennes n’ont pas été insensibles à l’appel des Nations unies à faire du développement durable une de leurs priorités. Bon nombre d’entre elles se sont imposé l’obligation de dévoiler ce qu’elles font pour le développement durable dans leurs rapports annuels. 

Mieux, la Bourse de Maurice s’est jointe à ce mouvement à plusieurs niveaux. En septembre 2015, la Stock Exchange of Mauritius s’est dotée du Semsi, un indice dont le but est de suivre la performance des sociétés dont les valeurs sont cotées en Bourse et qui ont fait du développement  durable une de leurs priorités. 

Lors de la séance boursière du mercredi 14 juin, l’indice Semsi était en hausse, à 112,89 points. La capitalisation boursière de l’indice Semsi au 6 juin dernier se chiffrait à Rs 97 milliards. Le nombre de sociétés prises en compte pour calculer la progression de l’indice Semsi est de douze. Ce sont CIEL Textile Limited, la Compagnie Immobilière Limitée, Innodis Ltd, Lux Island Resorts Ltd, Margarine Industries Limited, le groupe MCB, la Mauritian Eagle Insurance Company Limited, Mauritius Oil Refineries Ltd, Omnicane Ltd, RHT Holdings Ltd, Rogers and Company Limited et Terra Mauricia Ltd. 

Le  28 septembre 2015, la Bourse de Maurice s’est jointe à l’United Nation’s Sustainable Stock Exchange Initiative, une démarche qui vise à inciter les Bourses à contribuer pour amener les entreprises à prendre une part active dans le promotion d’un modèle de développement durable.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x