Parlement : l’opposition s’en va, refuse d’«écouter» Sesungkur

Avec le soutien de

Les bleus, les mauves et les rouges, verts de rage, ont effectué un walk-out – temporaire semble-t-il – du Parlement, 30 minutes à peine après le début de séance. Les esprits se sont échauffés lors de la PNQ de Xavier-Luc Duval, axée sur l’affaire Sobrinho et adressée à Sudhir Sesungkur. Le leader de l’opposition a réclamé la démission de ce dernier. Les membres de l’opposition ont déserté l’hémicyle, refusant apparemment d’écouter parler le ministre. Ils devraient être de retour après son intervention.

Le coup d’envoi des débats budgétaires a été donné, lundi 12 juin. C’est le leader de l’opposition qui a été le premier à prendre la parole. S’en sont suivis des «Order ! Order !» répétitifs de la Speaker Maya Hanoomanjee, les prises de bec, les piques lancées du côté du gouvernement comme celui de l’opposition… Retour sur cette semaine houleuse au sein de l’hémicycle.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires